Green a voulu éviter les ‘culs-de-sac’ de développement avec l’AMR 22

La gestion des données et les pilotes seront critiques

Recherche

Par Alexandre C.

10 février 2022 - 15:50
Green a voulu éviter les ‘culs-de-sac

Aston Martin F1 n’a pas déçu en présentant la « vraie » AMR 22, et pas seulement la nouvelle livrée de l’équipe. Bien évidemment, cette monoplace change tout ou presque de sa devancière, pour s’adapter au nouveau règlement aérodynamique.

Ce défi de 2022 a été « le plus dur » rencontré par l’usine de Silverstone ces dernières années, a confié Andrew Green, le directeur technique en chef de l’équipe. En quoi ont consisté ces difficultés précisément ? Peut-il dire aussi ce qu’il attend de précis, en termes de performance, de cette nouvelle monoplace ?

« Notre objectif cette année est de progresser après la campagne de 2021, en tirant les leçons de l’année dernière pour aller de l’avant. Nous traversons toujours une période d’expansion et, même si nous continuons à croître, il faut du temps pour que tout se mette en place. Mais cette croissance crée également un véritable engouement autour de l’usine. Les gens veulent vraiment faire partie de notre voyage vers l’avenir. Le succès ne se produira pas du jour au lendemain, mais nous y arriverons. »

« Les énormes changements dans les règlements de 2022 ont créé un énorme défi. Chaque section de la voiture est pratiquement nouvelle, donc la philosophie de l’AMR22 est d’être ouvert et de se donner de la flexibilité. Personne n’a encore toutes les réponses pour maximiser les règlements, donc au départ il s’agit d’éviter les culs-de-sac et les impasses de développement - c’était le message clé à notre équipe de conception. C’est un énorme défi, mais tout le monde l’a relevé, et nous sommes motivés pour résoudre les questions qui se posent en matière de développement. »

« Nous nous attendons à voir les performances être un peu dispersées sur la grille en début de campagne, comme c’est souvent le cas lorsque les règlements sont réinitialisés, mais je pense que vous verrez les équipes se rapprocher plus rapidement que par le passé. Nous avons donc hâte d’être sur la piste et de voir où se situe l’AMR22. »

Comme Red Bull, Aston Martin F1 prévient : cette AMR va largement changer d’aspect de Grand Prix en Grand Prix, en fonction des évolutions arrivant à un rythme très rapide. Cela avec un calendrier très chargé…

« L’AMR22 sera la première étape d’un grand nombre d’itérations dans l’année à venir, qui, à leur tour, forgeront la direction pour 2023 et au-delà. À bien des égards, cet hiver a été le plus chargé que nous ayons jamais eu. »

« Un calendrier de 23 courses est un défi de taille, et nous avons passé beaucoup de temps à discuter de la meilleure façon de prendre soin de notre personnel afin de garantir de bonnes performances tout au long de la saison. Nous devons nous assurer que nous soutenions les équipes de piste et d’usine, en veillant à ce qu’elles aient le temps de récupérer, afin de relever le défi. »

Le retour d’expérience des deux pilotes maison, Sebastian Vettel et Lance Stroll, n’en sera que plus précieux et Green insiste sur ce point.

« Pour relever ces défis, nous avons la chance d’avoir une paire de pilotes aussi forte de Sebastian et Lance. L’expérience de Seb nous a montré une manière différente de travailler, et il a déjà apporté beaucoup à l’équipe. Son expérience sera précieuse pour nous aider à naviguer dans les nouvelles réglementations, les nouveaux pneus, etc. »

« Avec Lance, nous espérons qu’il continuera à s’améliorer. Il apprend, comme tout pilote à tout moment de sa carrière, et nous savons qu’il a encore du potentiel. Nous avons hâte que les deux pilotes se poussent mutuellement à aller de l’avant. »

La gestion des données, un test pour Aston Martin F1

Tom McCullough, le directeur de la performance, a quant à lui insisté sur l’organisation de l’équipe et sa capacité à tirer le maximum des données gigantesques qui ne manqueront pas d’être recueillies dès les essais de Barcelone.

« Toutes les équipes et tous les pilotes devront faire face à un nouvel ensemble de réglementations, il sera donc crucial d’avoir la capacité d’apprendre et de s’adapter. Nous allons générer de grandes quantités de données critiques lorsque les nouvelles voitures, équipées de pneus de 18 pouces, prendront la piste pour la première fois. La façon dont nous allons gérer cela sera un test pour savoir où nous en sommes en tant qu’organisation. Les nouvelles règles signifient que tout le monde partira d’une feuille de papier presque blanche. Il faut se douter que les équipes qui ont gagné récemment partiront favorites, mais si l’une d’entre elles parvient à maîtriser un élément vital avant les autres, cela pourrait faire une différence cruciale. »

« Je n’ai aucun doute sur le fait que l’Aston Martin Aramco Cognizant Formula One Team est en mesure, sur la piste et en dehors, de profiter de toute opportunité qui se présente à elle. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos