Formule 1

Grâce au nouveau moteur Mercedes, Racing Point revient dans le match

Mais aussi grâce à quelques nouvelles pièces

Recherche

Par A. Combralier

7 juin 2019 - 23:13
Grâce au nouveau moteur Mercedes, (...)

Les écarts sont si serrés en milieu de grille que Racing Point ne peut rien prendre par acquis, mais ce vendredi, à Montréal, est tout de même très encourageant pour les Roses. Grâce au renfort de la nouvelle unité de puissance Mercedes, Sergio Pérez et Lance Stroll ont fini dans le top 10 en EL2.

7e de la séance de l’après-midi, Sergio Pérez sait que les écarts resteront très serrés tout le week-end.

« Nous avons abattu beaucoup de travail aujourd’hui et nous semblions plutôt compétitifs. Mais ce qui compte, c’est samedi et dimanche. La piste était poussiéreuse toute la journée, donc la piste évoluait énormément à chaque tour, jusqu’à la fin de la session. Nous avons testé différents packages sur la voiture, collectant les informations nécessaires pour analyser ce qui fonctionnait le mieux. Le travail principal, ce soir, c’est de choisir la meilleure solution pour être plus encore compétitifs demain. »

« Ce devrait être de nouveau très serré, car le milieu de grille semble vraiment très rapproché de nouveau. La performance des pneus et la dégradation élevée vont jouer un grand rôle en course, et ce devrait être encore plus intéressant. »

Lance Stroll est lui aussi apparu dans le rythme, avec une 10e place en EL2. Va-t-il enfin passer la Q1 un samedi ?

« Ce fut un départ prometteur dans ce week-end, ici à Montréal, certainement meilleur que lors des précédentes courses. J’ai senti que la voiture étaiit bien vivante dès le début, ce qui est une bonne base de départ. La performance en longs relais semblait prometteuse. Aucun doute : il y a toujours des choses que nous pouvons améliorer, mais nous sommes vraiment dans la lutte. Il faut juste continuer à travailler sur certaines choses ce soir, améliorer certains détails pour trouver plus de chrono. Le milieu de grille est très serré, avec seulement deux dixièmes entre la 5e et la 10e place, donc ce sera très serré aussi demain. »

Otmar Szafnauer, le directeur d’écurie, se dit de son côté « heureux » de ce qu’il appris sur la voiture et sur les pneus.

« Les mécanos avaient beaucoup de boulot à faire, beaucoup de changements à effectuer entre les voitures et entre les sessions, puisque nous avons comparé différentes pièces. Les informations collectées guideront nos décisions pour le reste du week-end et les prochaines courses. »

« La piste poussiéreuse n’a pas facilité ces conditions de tests, mais nous avons poussé pour effectuer notre programme. Ces 139 tours bouclés aujourd’hui, représentent deux distances de courses avec deux voitures. Nous ne sommes que vendredi, mais nous semblons être en meilleure forme. Nous avons collecté de bonnes données sur les pneus et cela va nous aider, car il fera plus chaud dimanche qu’aujourd’hui. »

Racing Point F1

expand_less