GP en alternance : l’idée de Sainz pour sauver Spa et le Castellet

Magnussen et Tsunoda ont aussi des idées

Recherche

Par Alexandre C.

8 juillet 2022 - 15:41
GP en alternance : l'idée de (...)

Le calendrier F1 pourrait bientôt passer à 25 courses, avec de nouvelles destinations au rendez-vous : l’Afrique du Sud, Las Vegas, peut-être un retour en Chine… Bref, la F1 peut s’étendre partout.

Cela suppose de faire de la place au calendrier : et de sacrifier les Grands Prix européens qui demeurent les plus nombreux. D’ailleurs la France et la Belgique sont menacés de s’effacer dès l’an prochain.

Chez les pilotes, perdre Spa, un des circuits les plus appréciés, fait d’ores et déjà débat. Notamment chez Ferrari.

Carlos Sainz se met ainsi à la place de Stefano Domenicali : comment concilier l’ancien et le moderne, l’Europe et le Nouveau Monde ?

« Oui, il y a un compromis à trouver, parce qu’au final, nous aimons tous aller en France, à Spa, mais en même temps, le sport se développe tellement que je suppose qu’il y a beaucoup de nouveaux endroits qui paient beaucoup d’argent pour faire partie de la Formule 1. Et c’est difficile, d’un point de vue commercial, de dire non à cela, surtout à l’étranger : Vegas, l’Afrique du Sud, Miami, il y a de nouveaux endroits très intéressants où aller et je suis d’accord pour y aller, mais en même temps, nous devons garder le calendrier en-dessous de 25 courses. »

« Sinon, cela va devenir un peu fou pour tout le monde, même pour les mécaniciens, les ingénieurs et les pilotes. Cela pourrait être trop, donc les nouveaux circuits sont les bienvenus, mais il est certain que d’autres doivent disparaître. »

Mais puisque Spa reste une légende du calendrier, il faut bien se démener pour ne pas sacrifier le passé au futur.

Carlos Sainz lance alors une solution : organiser des Grands Prix en alternance pour garder le Paul Ricard et Spa.

« Le meilleur compromis serait de faire la rotation et je comprends que nous pourrions... ou peut-être que la France ou Spa ne peuvent peut-être pas se permettre d’être dans le calendrier chaque année, mais j’espère qu’au moins nous pourrons y aller tous les deux ans ou tous les trois ans, pour aller à Spa dans une voiture de Formule 1. Je souhaite juste que même si Vegas, l’Afrique du Sud, tout ce qui vient, sont confirmés, nous puissions toujours retourner en France ou à Spa de temps en temps pour continuer à profiter de ce genre de circuits et peut-être que comme ça, avec l’alternance, ils peuvent se le permettre un peu plus facilement. »

Des idées de circuits lancées par Magnussen et Tsunoda

Perdre Spa et le Castellet au calendrier, cela affecterait-il aussi un pilote comme Kevin Magnussen chez Haas ? Le Danois aimerait plutôt, à l’entendre, continuer de développer la présence de la F1 aux USA, et il donne quelques pistes...

« Oui, comme l’a dit Esteban, il n’y a rien de confirmé, donc ça n’a pas beaucoup de sens de spéculer, mais il y a beaucoup de bons circuits dans le monde sur lesquels j’aimerais conduire une Formule 1. Beaucoup d’entre eux ne sont peut-être pas réalistes, mais il y a des circuits américains que j’ai essayés l’année dernière et j’aimerais bien les essayer avec l’une de ces F1. »

« Je dirais Watkins Glen, c’est un grand circuit et je pense que les Formule 1 pourraient y rouler, peut-être pas du point de vue de la sécurité. Road America est génial et il y a même des endroits comme... des endroits moins réalistes comme Mid-Ohio que j’ai vraiment apprécié, des petits endroits qui sont tellement fous. »

« C’est bien quand la Formule 1 va dans des endroits qui sont un peu extrêmes. Nous sommes allés au Mugello il y a quelques années, et c’était quelque chose d’autre, quelque chose que nous n’avons pas l’habitude de vivre et c’est juste très amusant. Nous sommes des pilotes de course, nous aimons conduire des voitures sur des pistes folles, mais il y a beaucoup de choses à faire lorsqu’il s’agit de choisir des pistes pour les courses de Formule 1. »

Yuki Tsunoda lui propose des Grands Prix au Japon, en plus de Suzuka.

« Spa est une piste historique et je pense que c’est une piste de la vieille école, c’est une piste incroyable. Donc oui, personnellement, j’aime vraiment ce circuit. »

« Je recommande probablement le Japon, bien sûr. Il y a le Fuji Speedway avec une ligne droite ridiculement longue, d’environ deux kilomètres. Et il y a une opportunité de doubler facilement si on a le DRS là-bas, donc oui. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos