Formule 1

Giovinazzi : Si je poursuis comme ça, je garderai mon baquet

Il doit confirmer ses progrès

Recherche

Par Olivier Ferret

19 septembre 2019 - 17:33
Giovinazzi : Si je poursuis comme (...)

Antonio Giovinazzi est sous pression au sein de son équipe, Alfa Romeo, mais aussi en dehors maintenant puisque Nico Hülkenberg convoite maintenant officiellement son baquet (lire notre information précédente).

L’Italien est pourtant confiant de pouvoir garder son baquet, après le soutien reçu récemment de la part de Mattia Binotto, le directeur de Ferrari en F1 (qui gère la carrière du pilote), et Frédéric Vasseur, le directeur d’Alfa Romeo Racing.

"J’entends les rumeurs et je sais que tout le monde me parle encore de mon crash à Spa, en fin de course. Honnêtement, je sais que je dois continuer à bien faire, faire comme à Monza et être dans le rythme, sans commettre d’erreurs," explique Giovinazzi à Singapour.

"Depuis le Paul Ricard, je suis très proche de Kimi en qualifications, j’en suis vraiment heureux. Maintenant je dois continuer à améliorer mon rythme de course, après deux ans sans compétition, c’était ma priorité. C’est de mieux en mieux. Si je poursuis comme ça, je garderai mon baquet. Personne ne pourra me le prendre."

Il ne s’inquiète pas de devoir piloter avec cette pression de savoir s’il gardera, ou non, son baquet pour l’an prochain.

"Je cours toujours avec la pression, c’était le cas dès le karting, car je n’avais pas l’argent pour continuer."

"En Formule Abarth, Formule 3, Formule 2, avec la famille Gelael, je savais que si les résultats n’étaient pas bons, ils changeraient de pilote. Peut-être que c’est pire en F1, mais ça fait partie du jeu, la pression, donc je dois m’en accommoder."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less