Formule 1

Giovinazzi pense avoir une chance chez Ferrari à l’avenir

Il défend son retour en F1 en 2019

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 février 2020 - 13:00
Giovinazzi pense avoir une chance (...)

Antonio Giovinazzi aimeriat piloter pour Ferrari dans le futur, et l’Italien ne cache pas son envie d’y parvenir rapidement. Il espère faire du mieux possible pour devenir le premier italien à rouler pour Ferrari depuis Giancarlo Fisichella en 2009.

"Je mentirais si je disais que je ne rêve pas de Ferrari" explique Giovinazzi. "Le plus important pour moi est de me concentrer pleinement sur mon travail, mais je sais que si je suis performant en 2020, j’aurai ma chance."

"J’ai déjà une très bonne relation avec Charles [Leclerc]. Nous discutons beaucoup et nous allons dans les mêmes restaurants à Monaco" poursuit-il, laissant envisager qu’il ferait un excellent équipier au Monégasque.

Cependant, il a eu des difficultés et a terminé loin de Kimi Räikkönen au championnat. Mais il se défend en rappelant qu’il était proche du Finlandais en termes de rythme.

"Je défie quiconque a un travail de s’en éloigner pendant deux ans et de revenir. Mais en termes de vitesse, je n’étais pas loin de Kimi. J’avais un manque d’habitude en course, des départs, des stratégies, des arrêts et de la gestion des pneus."

"Ce n’est pas comme si j’étais retourné en Formule 2, mais au plus haut niveau, où je n’avais fait qu’une course et demie, et contre les meilleurs pilotes au monde."

Du coup, il se fixe des objectifs précis en 2020 : "Battre Kimi est l’un de mes objectifs pour cette saison, mais pas le seul. Ce sera une année cruciale, mais c’est toujours comme ça quand il y a une confirmation ou une promotion."

"Kimi ne parle pas beaucoup et au départ, il ne m’a pas aidé car ses résultats étaient meilleurs et il semblait y avoir un gros écart. Mais il a été une bonne référence pour moi afin que j’évolue professionnellement."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less