Formule 1

Giovinazzi ne sait pas à quoi s’attendre à Monaco

L’Alfa Romeo n’est pas constante

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 mai 2019 - 17:24
Giovinazzi ne sait pas à quoi s'attendre

Antonio Giovinazzi a reconnu n’avoir pas totalement compris les difficultés rencontrées à Barcelone par Alfa Romeo, alors que la voiture avait semblé correcte là-bas lors des essais hivernaux. A l’image de Ferrari, l’étape espagnole du calendrier fut douloureuse.

"Barcelone a été l’un des circuits où on a le plus lutté" reconnaît-il. "On a fait des bons essais avec Kimi, donc j’espère qu’on a trouvé la bonne direction à suivre."

"Ce n’est qu’une course où nous avons vraiment lutté. Jusqu’à Bakou on a toujours été là, surtout en course. Ça peut arriver. Le plus important c’est de tout vérifier en rentrant et de ramener une bonne voiture à Monaco."

Il admet aussi que le niveau de la voiture est variable : "Ça va et ça vient pour être honnête. Nous avons eu un bon week-end à Bakou et on a lutté à Barcelone. C’est un peu difficile. Mais j’ai le soutien de l’équipe et je crois en mon équipe aussi. C’est important. La voiture répond présente. Parfois nous avons des problèmes, parfois non."

"Quand on met tout ça ensemble les résultats sont là. Il n’y a eu que cinq courses, il n’y a pas d’inquiétude de mon côté. C’est un circuit urbain donc c’est important d’être très confiant. Si vous avez un accident évidemment votre confiance diminue. Le but c’est de ne pas avoir d’accident, de piloter, et d’y aller plus fort samedi pour les qualifications."

Alfa Romeo Racing

expand_less