Formule 1

Giovinazzi : Mazepin m’a manqué de respect et a détruit mon tour

16e, Räikkönen devance son coéquipier, gêné par la Haas

Recherche

Par Alexandre C.

17 avril 2021 - 18:27
Giovinazzi : Mazepin m’a manqué de (...)

16e et 17e, les deux Alfa Romeo s’attendaient à certainement mieux après des essais libres plutôt réussis. La déception est donc certaine du côté des deux pilotes maison après les qualifications d’Imola.

Kimi Räikkönen, le mieux placé des pilotes (16e), aurait-il vraiment pu faire mieux et viser une bonne place en Q2 ?

« Nous avons manqué d’une place la Q2 pour un dixième seulement, mais quand les écarts sont si serréss, c’est suffisant pour être éliminé plus tôt que prévu. Nous savions dès le matin que nous allions avoir du mal, il n’y avait rien de mauvais spécifiquement mais nous avons juste perdu un peu du rythme que nous avions hier. Demain, nous aurons un gros travail pour revenir dans les points : beaucoup dépendra de la météo, s’il pleut ou pas. Hier, nous semblions être plus forts en rythme de course, mais les dépassements ne sont pas faciles par ici : nous ferons de notre mieux et verrons ce que nous pouvons tirer de cette course. »

Antonio Giovinazzi, 17e, a été gêné dans sa dernière tentative : car il croisé la route d’un certain Nikita Mazepin, qui l’a dépassé dangereusement sur la ligne d’arrivée, à fond la caisse, enfreignant le gentleman’s agreement entre pilotes. L’Italien n’a pas mâché sa colère à la radio et après la séance.

« C’est assez clair, nous nous respectons sur ce point, en commençant le tour, et il n’a pas respecté cela. Ce n’est vraiment pas correct pour un tour de qualification. Je n’ai pas fait mon dernier tour. »

« C’est très décevant de ne pas avoir eu la chance d’établir mon dernier tour à cause de ce qui s’est passé aujourd’hui. Les pilotes se respectent normalement les uns les autres sur la piste, mais ce n’était pas le cas aujourd’hui - Mazepin n’a tout simplement pas laissé l’espace à la voiture qui le précède, cet espace que tous les autres pilotes donnent toujours. Et il a détruit mon tour. Je n’ai pas encore parlé avec lui, mais ce n’est pas le comportement que nous attendons les uns des autres sur la piste. »

« C’est dommage car le rythme que nous avions dans la voiture hier était vraiment bon et nous aurions pu obtenir un bon résultat ici : nous verrons ce que nous pouvons faire demain, mais partir de P17 n’est pas idéal car il est assez difficile de dépasser ici. Nous continuons à être positifs et à essayer d’obtenir le meilleur résultat possible - nous avons marqué des points depuis le fond de la grille en 2020, donc nous n’allons pas encore abandonner. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, reconnaît qu’il s’attendait sans doute à bien mieux ce samedi à Imola.

« Le résultat d’aujourd’hui n’est pas celui que nous visions, surtout après la bonne performance que nous avons réalisée hier. Nous n’avons tout simplement pas été en mesure de démontrer le plein potentiel de notre voiture. Partir d’où nous sommes ne nous facilitera pas la tâche, mais nous savons que nous pouvons rivaliser avec la plupart des voitures qui nous précèdent et nous ferons de notre mieux pour rattraper le terrain perdu aujourd’hui. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less