Formule 1

Giovinazzi ‘fatigué mentalement et physiquement’ après son top 10 mérité

Kimi Räikkönen a fini juste derrière lui

Recherche

Par Alexandre C.

23 mai 2021 - 19:50
Giovinazzi ‘fatigué mentalement et (...)

Ce sont des premiers points mérités qu’ont pu inscrire Alfa Romeo et Antonio Giovinazzi ce dimanche à Monaco. Plus en verve que son coéquipier en qualifications depuis le début de l’année, Antonio Giovinazzi a converti sa Q3 en une place dans le top 10. Un point qui fait extrêmement plaisir à l’Italien !

« C’était un grand week-end. Depuis le début, la confiance était là dans la voiture. Hier, nous avons fait un excellent tour pour passer en Q3. Les points, bien sûr, sont toujours bons pour l’équipe - surtout les premiers points de l’année. »

« Je pense que nous aurions pu faire un peu mieux, peut-être que la huitième ou neuvième place était possible aujourd’hui. Mais quand même, vraiment heureux et une bonne motivation pour l’équipe aussi. »

« C’est le premier Grand Prix de Monaco [depuis un moment] sans voiture de sécurité, donc personne n’a fait d’erreur. C’est assez intense, 78 tours, en essayant d’être toujours à la limite avec beaucoup de carburant dans la voiture, donc ce n’était pas facile du tout. Je suis un peu fatigué mentalement, pas physiquement, mais marquer des points bien sûr est toujours agréable et je suis vraiment heureux. »

« Nous aurions pu être en P8, mais nous devons être heureux de ce résultat et de la façon dont l’équipe a réalisé un excellent week-end. Nous avons fait beaucoup de progrès et ce point va fonctionner comme une bonne motivation pour nous tous, avec tant de courses encore devant nous. J’ai hâte d’être à Bakou maintenant, une autre course urbaine sur un circuit que j’aime. »

Kimi Räikkönen a fini tout juste à la porte des points mais si une Alfa Romeo méritait d’être ce week-end dans les points, c’était bien celle de son coéquipier.

« Ce n’était pas l’après-midi le plus occupé pour moi aujourd’hui, nous avons gagné quelques places mais il ne s’est pas passé grand chose d’autre. C’est souvent comme ça que ça se passe ici. Nous avons montré un bon rythme et cela devrait nous aider dans les prochaines courses, mais ici à Monaco, les dépassements sont si difficiles même si vous avez un gros avantage de rythme. C’est comme ça, mais nous pouvons être heureux pour l’équipe qui marque son premier point de la saison. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, peut souffler. Après la "blague" de la pénalité infligée à Kimi Räikkönen à Imola, Alfa Romeo obtient son dû et asseoit sa 8e place au classement des constructeurs, sécurisant sa place face à Williams et Haas.

« C’est génial d’être enfin dans le coup et de ramener le top 10 que nous méritions. Nous avons fait de grands pas en avant l’année dernière, et surtout ces derniers temps : le rythme que nous avons montré tout au long du week-end le démontre. Nous avions une voiture en Q3 pour la première fois et nous avons continué à mettre les deux en Q2 ; nous avions le rythme pour progresser et tout le monde, de l’équipe aux pilotes et au pitwall, a fait un très bon travail aujourd’hui. Notre bon rythme de course nous aurait permis de terminer encore plus haut sur n’importe quel autre circuit, mais nous pouvons être très satisfaits de ce que nous avons montré. C’est une grande source de motivation pour tout le monde dans l’équipe et cela peut nous donner confiance pour faire encore mieux lors des prochaines courses, à commencer par Bakou. »

Avec leur aileron arrière flexible, les Alfa Romeo pourraient être, pourquoi pas, en forme aussi au prochain Grand Prix…

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less