Formule 1

Gêné par le vent et la fiabilité, Vettel découvre encore l’AMR21

Une voiture qui recèle de nouveautés pour lui

Recherche

Par Alexandre C.

12 mars 2021 - 17:19
Gêné par le vent et la fiabilité, (...)

Sebastian Vettel a pu découvrir sa nouvelle AMR21 à Bahreïn plus en longueur ce vendredi (après avoir déjà effectué un shakedown à Silverstone), au premier jour des essais.

Avec 51 tours bouclés et un petit problème de boîte de vitesses, la matinée de l’Allemand aurait pu être meilleure (Pierre Gasly a bouclé 24 tours de plus que lui le matin).

Cependant l’ex-pilote Ferrari se satisfait aussi d’une journée « très productive » qui augure du meilleur pour la suite selon lui…

« Il y a toujours un peu de marge pour s’améliorer de mon côté. »

« Il y a encore beaucoup de nouvelles choses auxquelles je dois m’habituer. Evidemment, la voiture est différente, elle se gère différemment, c’est une unité de puissance différente, beaucoup d’interrupteurs, de boutons, de procédures différentes, mais aussi en termes de comportement, la voiture est différente, donc c’est une approche différente. »

« Et les trucs de base, la direction, les freins, le comportement de la voiture, je dois m’y habituer. Donc il y a toujours un peu de marge pour moi pour m’améliorer de mon côté, des progrès que je dois faire sur le pilotage, pour juste me familiariser avec la voiture. »

Avec le vent et ce petit problème de fiabilité, Sebastian Vettel a donc connu une matinée quelque peu compliquée... Même s’il demeure très satisfait.

« Mais, en toute honnêteté, ça a été une matinée assez délicate, parce qu’il y a beaucoup de vent, et l’adhérence était assez faible. »

« Je pense que tout le monde était confronté aux mêmes conditions de piste, mais c’était quand même très, très bien pour moi d’avoir une bonne lecture, comme je l’ai dit, de la voiture pour m’habituer à de nouveaux éléments pour moi. »

« Aujourd’hui, je n’ai pas prêté une grande attention aux temps au tour. C’était plus sur les sensations et le fonctionnement de notre voiture pour essayer d’obtenir une lecture correcte de la voiture, beaucoup de données que nous essayons d’extraire. Donc c’est peut-être un peu ennuyeux à ce stade, mais c’était amusant d’être dans la voiture, amusant de glisser sur ce circuit, et il y a plus à venir dans les prochains jours. »

Comment était aussi et surtout son premier roulage avec une unité de puissance Mercedes ?

« C’est évidemment différent, la voiture est exploitée différemment, donc il y a beaucoup de données brutes à maîtriser en termes opérationnels, ce sont des choses différentes de ce à quoi je suis habitué. »

« C’est surtout à moi de me mettre à la page et de gagner en vitesse. Mais évidemment en termes de performance, tout le monde connaît la puissance du moteur Mercedes, donc de ce côté-là nous n’avons pas d’excuse, donc je suis impatient. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less