Formule 1

Gene Haas menace d’arrêter la F1 ? Grosjean comprend pourquoi…

Mais il espère pouvoir rebondir en 2020

Recherche

Par A. Combralier

21 mars 2020 - 12:16
Gene Haas menace d’arrêter la F1 ? (...)

Gene Haas, dans la série Drive to Survive sur Netflix, a publiquement évoqué la possibilité d’arrêter les frais très prochainement avec son équipe, si les résultats ne s’amélioraient pas bientôt, après une saison 2019 déjà catastrophique (9e place au classement des constructeurs). Une affirmation encore répétée récemment, avant le début de la saison qui devait se faire en Australie.

Ce choix de tout arrêter compromettrait forcément la carrière de Romain Grosjean en F1. Interrogé lors d’un entretien vidéo réalisé avec Julien Febreau, le commentateur de la F1 sur Canal +, le pilote français a réagi, de manière surprenante, assez positivement à cette menace à peine voilée.

Croit-il d’ailleurs à la véracité de cette hypothèse de retrait ?

« Il faut prendre Gene Haas au sérieux, oui. Au moins, il met les choses au clair, il n’y a rien de pire de voir quelqu’un qui dit, oui oui, on va rester en F1, et puis finalement de le voir par surprise arrêter la F1. Gene a été clair, il a été en F1 pour faire connaître la marque Haas Automation. Maintenant, la marque est connue. Et puis il est venu en F1 car c’est un passionné de sport automobile. »

« Maintenant, je connais peu de personnes chez Haas ayant pris du plaisir à regarder des courses de F1 en 2019. Donc je comprends tout à fait ces propos. Moi je trouve ça plutôt positif. C’est vrai que les mécanos se disent, ah, que va-t-il se passer... »

« Si Gene arrête, j’espère que l’équipe continuera, je le pense, ou qu’elle sera rachetée, je l’espère, parce que c’est une belle équipe. Ils savent travailler, c’est un modèle qui fonctionne. »

La survie de Haas F1 Team dépendra de la saison 2020 et de ses résultats : seront-ils vraiment en progrès, de ce que Romain Grosjean a pu voir aux essais de Barcelone ?

« Il faut attendre. On a des idées après les essais de Barcelone, pour savoir où se situent toutes les autres équipes, avec les extrapolations entre toutes les simulations. »

« Maintenant, l’an dernier à Barcelone, on était super forts et le reste de l’année, on n’a pas été extraordinaires. On va attendre les premières courses pour voir comment la voiture évolue. On sait aussi que si on commence au mois de juin, ce ne seront plus du tout les mêmes voitures. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less