Formule 1

Gasly tire les dividendes de son changement de style de pilotage

Christian Horner l’encourage à progresser encore

Recherche

Par A. Combralier

17 mai 2019 - 15:34
Gasly tire les dividendes de son (...)

Sur le plan de la performance pure, Pierre Gasly a continué à se rapprocher de Max Verstappen, lors du dernier Grand Prix à Barcelone. Le Normand, en grande difficulté lors des premières courses de la saison, reconnaît qu’il a dû changer quelque peu son style de pilotage pour réaliser les progrès nécessaires, et ainsi faire diminuer la pression médiatique qui l’entoure.

« Il s’agit de s’améliorer progressivement, mais je ne suis toujours pas là où je voudrais être. »

« Il faut toujours que je travaille certaines choses dans mon pilotage pour l’adapter un peu plus à cette voiture. Je continue à travailler dessus, pour extraire du potentiel de cette voiture. »

« Pour le moment, il faut que je travaille en particulier sur la motricité. Je suis assez agressif sur la réaccélération Parfois cela paie ; parfois, cela rend la voiture hésitante et fait surchauffer les pneus. Et maintenant, nous savons ce qui arrive avec ces pneus. Je peux travailler pour changer cela. »

Les évolutions apportées sur la RB15, en Espagne, ont également aidé Pierre Gasly à amadouer la monoplace autrichienne.

« Il est difficile de savoir à quel point [la voiture a été améliorée], mais nous avons trouvé qu’il y avait plus de constance, que la voiture était plus prévisible. C’est une meilleure base de départ. »

« Donc j’en suis assez heureux. Mais il s’agit de trouver les dernières dixièmes ici et là, et il faut donc encore changer une ou deux choses, aussi de mon côté, pour que le ressenti soit vraiment bon. »

Les progrès de Pierre Gasly ont été bien sûr notés par le directeur d’écurie, Christian Horner, qui a eu quelques mots d’encouragement pour son jeune pilote.

« Pierre continue à devenir de plus en plus fort. »

« Sa course a été compromise durant la deuxième moitié du Grand Prix, parce qu’il avait récupéré quelques débris sur son aileron avant. Mais sa course a été solide. »

« A chaque week-end, il a réalisé des progrès cette année. La Chine fut un tournant pour lui. Il a connu un bon week-end aussi Bakou. Et un week-end très solide ensuite à Barcelone. »

Christian Horner met cependant la pression sur Pierre Gasly : il lui demande maintenant d’aller chercher les Ferrari…

« Bien sûr, nous voulons qu’il mène le combat avec les voitures qui sont devant maintenant. »

Red Bull

expand_less