Formule 1

Gasly : Sur le moment, on est un peu frustré...

"Il n’y a pas moyen d’éviter de supprimer tous les événements"

Recherche

Par Olivier Ferret

22 mars 2020 - 15:14
Gasly : Sur le moment, on est un (...)

Les pilotes de Formule 1 doivent prendre leur mal en patience et respecter, eux aussi, des consignes de confinement assez stricts afin d’éviter le coronavirus ou de le transmettre à leurs proches.

Pour Pierre Gasly, cette première épreuve annulée à la dernière minute, en Australie, a été difficile à avaler mais le pilote AlphaTauri comprend totalement les décisions prises.

"Quand je suis arrivé en Australie, j’avais quasiment zéro décalage horaire, je me sentais super bien, et dès le vendredi, quand ils ont annoncé qu’on ne roulerait pas, ça m’a mis une espèce de coup de barre ! Tellement excité, tellement de préparation avec l’équipe et physiquement tout l’hiver...," confie-t-il à l’AFP.

"Sur le moment, on est un peu frustré de ne pas rouler parce que c’est ce que je veux faire et ce qui me motive. En termes d’énergie, c’est un peu particulier. Mais quand on voit la situation, il n’y a pas moyen d’éviter de supprimer tous les événements, sportifs ou autres."

Au mieux, la saison de F1 reprendra en juin, en Azerbaïdjan. D’ici là il faudra trouver les moyens de rester en forme et prêt pour une reprise.

"On a un plan sur les prochaines semaines et on en fait même plus que d’habitude ! Je n’ai jamais eu, sur les dix dernières années, deux mois devant moi avant que la saison reprenne pour me préparer autant physiquement. Je me sentais déjà largement prêt, on avait vraiment bien travaillé pendant l’hiver, mais de rajouter encore deux mois de préparation, c’est une opportunité d’être encore plus fort physiquement quand ça reprendra."

"Tout le monde est pro et trouvera, je pense, ses manières à soi de rester en forme ou de s’améliorer," conclut-il.

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less