Formule 1

Gasly : Sans Anthoine, je n’aurais jamais réussi ce que j’ai accompli

Le pilote a rendu hommage à son ami disparu

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 août 2020 - 16:45
Gasly : Sans Anthoine, je n’aurais (...)

Ce week-end du Grand Prix de Belgique s’annonce compliqué pour Pierre Gasly, un an après la disparition de son ami Anthoine Hubert. Le pilote AlphaTauri a profité de son tour de reconnaissance à pied pour déposer des fleurs à l’endroit où Hubert a perdu la vie le 31 août 2019, et revient sur leur amitié.

"Nous étions rivaux, mais je sais aussi que sans Anthoine, je n’aurais jamais réussi ce que j’ai accompli. Il m’a fait tout donner. J’aime venir à Spa mais cette année c’est différent, j’ai ces images qui viennent à mon esprit, et des choses que je ne veux pas accepter, ou que j’ai du mal à accepter" a déclaré Gasly.

"Durant le tour de reconnaissance, j’avais ces images et vidéos en tête, que j’aurais aimé ne jamais voir se produire. Malheureusement, c’est le danger de notre sport. C’est difficile à accepter, même de faire cela, avoir un casque spécial et déposer des fleurs."

"J’ai des milliers de souvenirs de lui. Dès l’âge de 13 ans on est allés à l’école ensemble, on était dans la même classe, on s’entraînait ensemble. De mes 13 ans jusqu’à mes 18 ans, je passais de 7h30 le matin à 22h avec lui, tous les jours. J’ai tellement d’histoires..."

"Il y avait une compétition constante. S’il faisait 15 pompes, je donnais tout pour en faire 16, et il se dépassait pour en faire 17. Quand nous jouions à la PlayStation, nous passions des heures à battre le temps de l’autre sur Gran Turismo ou un jeu de F1. C’était un gars très intelligent, très dévoué, et c’est pour ça que j’avais un respect énorme pour lui."

Le Grand Prix de Belgique 2019 avait été le théâtre de sa rétrogradation chez Toro Rosso, et Gasly avait terminé dans les points. Il espère y parvenir de nouveau ce week-end : "L’année dernière, nous avons fait une bonne course ici. Nous devons encore mieux comprendre le package."

"Nous partons de zéro mais nous pouvons espérer un bon week-end. J’espère que la voiture sera performante. Nous avons résolu les problèmes que nous avions. Nous devons maintenir la dynamique. L’équipe fait du bon travail, mais nous devons continuer à travailler."

Un an après, il ne s’exprime toujours pas sur les raisons de sa rétrogradation et de son passage manqué chez Red Bull : "Malheureusement, je ne peux rien dire sur les raisons pour lesquelles ça n’a pas marché avec Red Bull."

Le Français a aussi eu la mauvaise surprise de subir un cambriolage dans sa maison en Normandie, où lui ont été volés des objets de sa carrière. S’il a déjà relativisé la perte financière, il est très touché de s’être fait voler des biens qui sont des souvenirs de jeunesse et de compétition.

"Ce n’est pas agréable de découvrir que des gens ont été chez vous et ont volé de telles choses. Des trucs de ma carrière en formules de promotion, des casques... C’est difficile de vendre de telles choses. Pour le moment, il n’y a pas de nouvelles, mais la police y travaille."

Son équipier, Daniil Kvyat, est heureux de revenir sur le tracé belge : "C’est la piste la plus longue du calendrier. Chaque virage est mythique ou presque, sur cette piste. Le Raidillon de l’Eau Rouge n’est presque plus un virage, mais le deuxième secteur est superbe avec ces voitures."

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less