Gasly : Rejoindre Alpine F1 correspond à mes ambitions et à mes objectifs

"C’est quelque chose d’unique, de courir pour une équipe française"

Recherche

Par Franck Drui

8 octobre 2022 - 05:24
Gasly : Rejoindre Alpine F1 correspond

L’annonce a enfin été faite ce matin à Suzuka et ce qui relevait du secret de Polichinelle est donc maintenant du passé : Pierre Gasly a bien été recruté par Alpine F1 pour former un duo avec Esteban Ocon à partir de 2023.

Le Français est revenu sur cette signature et ce qui l’a motivé à rejoindre Alpine F1.

"C’est incroyable. C’est un moment très spécial dans ma carrière. Je ferme un chapitre de neuf ans avec Red Bull et j’en entame un très excitant. Je prends ma vie professionnelle en main, moi-même, et je commence cette nouvelle aventure avec Alpine."

"C’est excitant de le faire avec une équipe française et j’ai une histoire particulière avec Renault. J’ai remporté mon premier championnat d’Europe [Eurocup Formula Renault 2.0] avec Renault (le groupe dont Alpine fait partie) en 2013. C’était la bonne chose à faire à ce moment de ma carrière. En voyant l’évolution et le développement au cours des dernières années, l’équipe remportant sa première victoire en tant qu’Alpine à Budapest l’année dernière et en voyant les progrès saison après saison, ça fait du bien. Cela semble correspondre à mes ambitions et à mes objectifs. Je suis très excité à ce sujet."

En rejoignant Alpine, il passe à une équipe constructeur, plus grande qu’AlphaTauri, mieux dotée en ressources et qui a actuellement la quatrième meilleure voiture. Sur le papier, c’est un grand pas en avant mais est-ce que cela pourra aller plus haut ?

"Je suis très confiant que ce partenariat peut être très fructueux. Ils ont montré qu’ils avaient du potentiel, ils ont l’équipe pour se battre devant, pour décrocher des podiums, pour remporter une course. Ils ont recruté beaucoup de bonnes personnes dans l’équipe technique. Vous pouvez juste voir l’évolution et les résultats s’améliorer chaque saison."

"Pour moi personnellement, l’objectif est de continuer à faire avancer l’équipe. Ils se battent pour la quatrième place du championnat cette année - l’objectif est de continuer à progresser, chaque saison, de faire mieux. Je veux me battre en première ligne, pour les podiums, je veux pouvoir me battre pour des victoires ensuite. Nous avons un objectif commun avec Alpine. C’est là qu’ils veulent aller. Ils ont ce plan sur 100 courses, et je me sens pleinement motivé et déterminé à utiliser toute cette expérience que j’ai accumulée au cours des cinq dernières années pour obtenir le meilleur résultat possible ensemble."

Comme le dit Gasly, il a eu association avec le groupe Renault avant la F1 et il était sur le radar d’Alpine pour 2024, lorsque son contrat avec la famille Red Bull expirerait. Puis l’histoire s’est accélérée pendant l’été...

"Il y a toujours eu des liens avec Renault depuis même avant la F1. Quand je suis arrivé en F1, il y avait toujours des contacts, mais rien de très profond. Puis, avec tout ce qui s’est passé pendant l’été, cela a lancé des conversations plus sérieuses. Ce n’était pas facile, mais tout s’est enchaîné. C’est un grand pas dans ma carrière et quelque chose auquel j’ai vraiment dû réfléchir, mais je dois admettre que cela m’a rapidement semblé être la bonne chose à faire."

"Ce qui m’a fait comprendre que je voulais y aller, c’est la façon dont l’équipe m’a approché. Ils étaient vraiment accueillants, ils étaient vraiment insistants, vraiment ouverts dans leur désir de travailler ensemble et de créer cette aventure. C’est pourquoi nous avons conclu cet accord pluriannuel. Il montre l’objectif, les ambitions et ce que nous voulons réaliser."

"En F1, vous ne pouvez pas tout obtenir tout de suite. C’est l’objectif et maintenant nous avons un peu de temps pour nous préparer pour l’année prochaine, mais il faut voir un peu au-delà pour vraiment tirer le maximum de ce partenariat."

Rejoindre son compatriote Esteban Ocon dans "une équipe de France", est-ce le genre de chose qui le fait rêver ?

"Certainement ! Depuis que je suis un enfant qui regarde la F1, je me souviens de Fernando qui s’est battu pour des championnats pour Renault. À l’époque, j’avais neuf ans, et c’est à ce moment précis que j’ai dit à mes parents : ’Qu’est-ce que je dois faire pour être champion du monde de F1, pas seulement être en F1 mais être champion du monde ?’ Tu grandis avec ces rêves, avec cette image en tête, et en arrivant en F1, tout de suite les gens me demandent, tu es Français, Renault est en Formule 1, est-ce que ça fera aussi partie de tes rêves de rejoindre l’équipe ?"

"C’est toujours au fond de votre esprit. C’est quelque chose d’unique de courir pour une équipe française, d’être français et d’avoir Alpine Cars très près de chez moi en Normandie. J’ai hâte de commencer. Je vais donner le meilleur de moi-même à cette équipe."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos