Gasly : ’Je vais faire des cauchemars’ de l’aileron arrière de Ricciardo

Le Français loue une "très belle course" pour AlphaTauri

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 septembre 2022 - 17:26
Gasly : 'Je vais faire des (...)

Huitième à l’arrivée du Grand Prix d’Italie, Pierre Gasly nourrissait quelques regrets, notamment celui de n’avoir pas réussi à dépasser Daniel Ricciardo, malgré un rythme pourtant supérieur au pilote McLaren F1.

Le pilote AlphaTauri et resté bloqué derrière la MCL36 de l’Australien pendant de nombreux tours, et cela lui a possiblement coûté la septième place, mais il se félicite toutefois d’un bon résultat, confirmant quelques progrès du côté de son équipe.

"Je vais en faire des cauchemars de cet aileron arrière !" a plaisanté Gasly. "Ca a été une course contre moi-même, j’ai tout essayé pour lui mettre le plus de pression possible mais il n’a pas fait une erreur."

"On était trop lents dans la parabolique, je n’étais jamais assez proche pour tenter quelque chose. Je crois que j’ai essayé deux fois au premier virage dès que je voyais une opportunité, j’ai tout tenté mais ça n’est pas passé. Je devenais fou dan la voiture."

La huitième place est "ce qu’on pouvait espérer de mieux"

Cependant, ce résultat le satisfait amplement : "On fait une très belle course, on termine derrière les trois top teams et la McLaren de Norris. Au vu de nos performances en ce moment, c’est ce qu’on pouvait espérer de mieux."

Désormais, la Formule 1 va marquer une pause de trois semaines avant de reprendre le chemin des circuits, et ce sera à Singapour puisque la saison européenne est terminée, avant d’aller à Suzuka, deux circuits qui n’ont pas été visités depuis 2019 à cause du Covid : "J’ai extrêmement hâte d’y retourner, ce sont des circuits que j’adore."

"Singapour ça fait longtemps, c’est un tracé super excitant avec beaucoup de rythme, beaucoup de virages. Suzuka, pour nous avec Honda c’est toujours spécial, donc j’ai hâte d’y retourner, je vais prendre les deux prochaines semaines pour me faire une santé et arriver en pleine forme à Singapour."

"L’an dernier, on se battait chaque semaine pour ces positions"

Le Français n’a pas eu de problème avec la décision des commissaires dans les derniers tours, qui était de ne pas relancer la course tant que le protocole n’était pas terminé : "Je vais être égoïste et voir ça d’une manière subjective pour nous. J’avais des pneus usés, les autres avaient des pneus neufs, j’avais surement plus à perdre qu’à gagner !"

"Pour nous, ce n’était pas une mauvaise décision. Les deux me convenaient. Je savais que s’ils relançaient la course, j’avais une grande chance de gagner des places car il y allait avoir un accident au premier virage. Ce n’est jamais excitant de finir une course sous voiture de sécurité."

Gasly est heureux de pouvoir se battre pour ce type de positions, même s’il reconnait que ce n’est pas grâce à la performance de son AT03 cette saison. C’est pour cela que c’est une réussite d’en profiter quand l’occasion se présente.

"Nous essayons vraiment, la saison a été très difficile, l’an dernier on se battait chaque semaine pour ces positions. Nous n’avons pas la même compétitivité ni la même confiance avant les week-ends, donc on doit être ouvert d’esprit."

Tsunoda sans voix à l’arrivée

Pour Yuki Tsunoda qui partait dernier, cela n’allait pas du tout.

"Je n’avais aucun rythme ou alors j’étais coincé dans un train DRS sans vitesse de pointe pour dépasser. Quand vous partez dernier il n’y a rien à espérer quand c’est comme ça. Je suis très déçu, je vais voir avec l’équipe s’il n’y avait pas un souci avec la voiture parce que Pierre était plus compétitif."

"Vivement les prochains Grands Prix, j’ai hâte d’être à Singapour et ensuite chez moi, au Japon."

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos