Formule 1

Gasly : ‘Il y a mieux’ qu’AlphaTauri en F1, ‘pas impossible’ de revenir chez Red Bull

Mais dans des ‘conditions différentes’

Recherche

Par Alexandre C.

20 juin 2021 - 14:12
Gasly : ‘Il y a mieux’ qu’AlphaTauri (...)

Sa victoire à Monza et son podium à Bakou, ainsi que ses performances excellentes régulièrement en qualifications chez AlphaTauri, ont donné de l’appétit à Pierre Gasly. Le Français s’est ainsi confié au Parisien sur ses ambitions, qui sont élevées, voire très élevées.

Le pilote AlphaTauri a ainsi répété son rêve de devenir champion du monde… et donc d’évoluer dans sa carrière – en partant d’AlphaTauri ?

« Mon objectif est bien entendu d’être champion du monde et je vais être très clair : je veux être dans une voiture qui me permettra de le réaliser. Si on me donne les bonnes armes, j’en serai capable. »

Cela veut-il donc dire que Pierre Gasly envisage de quitter Faenza très bientôt ?

« Je suis très content de rouler pour Alpha Tauri, mais il y a mieux » lance-t-il.

Officiellement Pierre Gasly est toujours dans le giron Red Bull, une équipe qui dispose d’une voiture de pointe cette année. Mais peut-il envisager de manière réaliste revenir à Milton Keynes après le psychodrame passé ?

« Ils ont la voiture la plus performante et le montrent à chaque course. Il s’est passé ce qu’il s’est passé, mais il n’est pas impossible que nous puissions retravailler ensemble. Dans des conditions différentes, bien entendu. »

Pourtant l’AlphaTauri n’était-elle pas très performante à Bakou ? Pierre Gasly n’a-t-il pas confiance en son équipe ?

« Le niveau de performance de ma F1 a été une surprise pour tout le monde. Et je pense, comme mon équipe qu’il est important de chercher à comprendre les choses dans toutes les circonstances. Cela nous permet d’évoluer. On a vu ce que l’on pouvait garder de positif. »

Si Pierre Gasly veut aussi évoluer dans sa carrière c’est qu’il se sent davantage prêt mentalement…

« Le mental joue aussi énormément. Je suis assez calme de nature et j’ai appris à me maîtriser davantage avec le temps. J’avais beaucoup de pression quand j’étais petit : je savais que les cours de pilotage coûtaient cher, mais je ne savais pas si mes parents pouvaient y subvenir. »

Reste à voir si Franz Tost, le directeur d’écurie, appréciera ces propos peu amènes pour Faenza, ou s’il comprendra l’ambition de son pilote…

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less