Formule 1

Gasly et Stroll s’étonnent de décisions de la direction de course

L’inconstance des commissaires pointée du doigt

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 octobre 2021 - 17:39
Gasly et Stroll s’étonnent de décisions

Les décisions parfois inconstantes de la direction de course tendent à agacer certains pilotes. C’est le cas lors de deux absences de sanction récentes. En Turquie, Fernando Alonso n’a pas été pénalisé en qualifications bien qu’il ait enfreint la règle en vigueur lorsqu’un double drapeau jaune est déployé, roulant trop vite.

En Russie, Lando Norris n’avait pas été puni pour avoir franchi la ligne des stands alors qu’il rentrait, contrairement à Yuki Tsunoda, qui avait écopé de deux sanctions en Autriche pour les mêmes raisons. Pierre Gasly admet ne pas réussir à suivre la logique des commissaires de course et du directeur de course, Michael Masi.

"Pour ces deux derniers événements, je ne comprends pas vraiment le règlement parce que pour moi, c’est soit noir soit blanc, et ces deux situations, pour moi, étaient très claires" a déclaré le pilote AlphaTauri.

"Je pense qu’il faut discuter de ce que nous sommes autorisés à faire car il y a un incident qui est une ligne blanche, non lié à la sécurité, et un autre incident avec double drapeau jaune où la sécurité était incluse. Je suis sûr que nous allons en discuter avec Michael. Mais je pense que tout le monde dans l’équipe a été surpris de cela."

Lance Stroll, qui a ralenti et concédé plus de 15 secondes à Fernando Alonso lors du tour avec les drapeaux jaunes, s’étonne de l’absence de sanction : "Je pense que les règles doivent être cohérentes, surtout pour un double drapeau jaune, ce qui était le cas."

"Vous ne pouvez pas continuer à attaquer, et vous ne pouvez pas établir un temps au tour. Vous devriez être obligé, lors d’un double jaune, d’abandonner le temps au tour. C’était un double drapeau jaune."

"Sur un jaune simple, vous pouvez lever le pied et si les conditions s’améliorent quand vous levez, vous pouvez réussir à faire un bon chrono même en ayant levé. Mais dans un double jaune, pour moi c’est clair, vous devez abandonner le tour et ce n’était pas le cas."

Stroll n’a pas l’intention de changer sa réaction face aux doubles drapeaux jaunes : "Je vais m’en tenir à faire ce que je fais toujours. Juste pour la sécurité, si c’est un double jaune, j’avorte le tour."

"Si c’est un jaune simple, je lève et je remets les gaz quand c’est à nouveau vert. J’espère juste que les commissaires gardent vraiment cette cohérence, cependant, parce que je pense que c’est très important pour tout le monde que la règle soit claire."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less