Gasly a dû ’creuser’ lors d’une saison 2022 avec ’plus de frustration’

Le Français ne pense pas avoir moins bien performé sur un plan personnel

Recherche

Par Franck Drui

13 janvier 2023 - 18:32
Gasly a dû 'creuser' lors (...)

Pierre Gasly est revenu récemment sur son année noire avec AlphaTauri mais certains fans et médias se sont aussi posé la question s’il n’avait pas montré une certaine baisse de forme ou de motivation en 2022, lorsqu’il a vu que son AT03 ne serait pas aussi compétitive qu’en 2021.

Le Français, qui a rejoint Alpine F1 à partir de cette saison, dément que ça ait été le cas.

Lorsque le journal AMuS lui rappelle qu’au Brésil en 2021, il avait dit être "le meilleur Pierre Gasly de tous les temps", peut-il en dire de même pour 2022 ?

"Oui, comme l’année d’avant. Je viens de faire face à un défi complètement différent. Avec une voiture moins compétitive, je devais exploiter au mieux les opportunités qui se présentaient. L’ambiance au sein du bureau d’ingénierie était un peu différente. Lorsque vous vous battez pour la Q3 tous les week-ends, pour les six premières places, pour un podium et quelques fois dans le top cinq, l’ambiance est différente. En 2022, les gars ont dû supporter beaucoup de déceptions. Vous ressentez cela en tant que pilotes."

"Mon travail consistait à les dynamiser, à les garder motivés et à déclencher l’étincelle. La saison a été longue. Tout le monde était vidé et fatigué. Si vous ne passez pas une bonne année, cela vous pèsera encore plus. Mais en ce moment, les gens doivent faire plus que jamais pour retrouver une dynamique. C’était donc pour moi un défi complètement différent de celui de 2021, que je devais encore apprendre de moi-même en tant que pilote. C’était intéressant."

"J’aimerais ne pas avoir à en passer par là. Mais j’y vois le côté positif. Dans ces moments-là, vous creusez vraiment partout pour faire de petites différences. Nous n’avions aucune marge de manœuvre. Même lors de nos meilleurs jours, parfois, cela ne suffisait pas pour faire partie du top 10. Dans cette situation, vous devez vous assurer que vous êtes toujours éveillé, et profiter des opportunités lorsque les autres sont faibles. Vous ne pouvez rien laisser derrière vous. Malheureusement, ce fut le cas la saison écoulée."

Gasly assure ne pas avoir fait de "critique directe"

La voiture n’était pas toujours fiable. De plus, il y a eu des erreurs stratégiques ou des soucis lors des arrêts aux stands. De l’extérieur, Gasly semblait parfois assez frustré. Avec des critiques assez prononcées à la radio, par exemple, qui étaient rares avant...

"Je ne pense pas avoir critiqué. Par exemple, quand je me plains des freins à la radio (aux USA), ce n’est pas une critique directe. C’est une plainte dans laquelle je m’inclus en tant que membre de l’équipe. Dans ce moment particulier, les freins inhibent nos performances. Je suis frustré, mais je sais aussi que tout le monde ressent la même chose. Il s’agit plutôt d’une tentative en tant que pilote de souligner le potentiel d’amélioration. C’était un domaine sur lequel nous travaillions et que nous devions améliorer."

"Mais c’est vrai qu’il y avait parfois plus de frustration dans ma communication. C’est dû au fait que c’est personnel pour moi quand nous essayons de faire de notre mieux et que nous sommes confrontés à quelque chose comme des problèmes de freins. Notre objectif est que tout soit parfait. Si vous êtes déjà dans une situation compliquée, c’est la dernière chose dont vous avez besoin. Parce que les freins c’est la confiance directe du pilote qui est en ligne de mire. En fin de compte, c’était plus de frustration que nous n’ayons pas performé au même niveau qu’en 2021."

Pense-t-il qu’AlphaTauri reprendra le chemin du succès sans lui ?

"​​​​Ils ont ce qu’il faut pour le haut du milieu de peloton. Comme nous l’avons fait en 2021. Là, nous avions la voiture pour être cinquième du championnat du monde. C’était à l’époque la première saison de Yuki [Tsunoda] en Formule 1. Si cela avait été sa deuxième et s’il avait réalisé la performance de 2022, nous aurions certainement terminé cinquièmes. C’est pourquoi je vois le potentiel. Les gens sont là, les structures sont en place. Les modifications apportées au règlement - avec le plafond budgétaire et les temps de soufflerie échelonnés - devraient aider les équipes du peloton. Je ne vois donc aucune raison pour qu’AlphaTauri ne se batte pas plus haut."

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos