Formule 1

Frustré, Vettel a proposé de laisser Brawn décider de tout

Les avis diffèrent au sujet des pneus Pirelli

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 juin 2019 - 11:01
Frustré, Vettel a proposé de laisser (...)

Les acteurs de la Formule 1 se sont retrouvés vendredi matin pour débattre d’un éventuel retour aux pneus 2018. Les équipes n’ont été que cinq contre cinq à voter pour, ce qui n’est pas suffisant pour valider un tel changement en cours de saison.

Visiblement frustré, alors que Ferrari était dans le camp des militants à un retour aux gommes de l’an dernier, Sebastian Vettel aurait déclaré : "Ce que nous devrions faire, c’est tomber d’accord sur le fait de laisser Ross [Brawn] décider tout seul."

On s’attendait déjà à voir quatre équipes s’y opposer, à savoir Mercedes, ses clients Racing Point et Williams, ainsi que McLaren, mais Renault s’est jointe à la liste, et Cyril Abiteboul explique pourquoi : "Nous aimerions aussi avoir d’autres pneus, mais vous ne pouvez pas les changer simplement parce qu’une équipe a fait un meilleur travail que les autres."

Outre les pneus, d’autres possibilités ont été abordées et d’autres idées ont fusé pour réduire l’avantage de Mercedes, comme l’explique Toto Wolff : "Günther Steiner a proposé 20 kilos de lest pour nous, et Franz Tost a suggéré que l’on ait 10 kilos de débit de carburant en moins."

L’objectif est désormais de laisser plus de pouvoir aux équipes dans la conception des pneus. A noter toutefois que les gommes 2019 avaient été testées par les équipes lors de séances privées l’année dernière.

Wolff assure que "dans le futur, Pirelli produira les composés plus tôt, afin que nous puissions peut-être les tester le vendredi". Une idée à laquelle Mario Isola, directeur de Pirelli, ne s’est pas opposé : "Pour le moment, ce sont seulement des idées. Nous verrons."

En attendant, Mercedes fait figure de favorite en Autriche, bien que Wolff ait déclaré être inquiet des performances de la concurrence, ce qui laisse Helmut Marko sceptique.

"Ils disent ça à cause de la monotonie, puisqu’il y a eu huit victoires Mercedes en huit courses. Ils veulent aussi que les choses soient plus intéressantes, mais c’est la seule raison pour laquelle ils disent ça. Mercedes est très bonne, et ici aussi malheureusement" conclut Marko.

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less