Formule 1

Frustration maximum pour Alfa Romeo en Autriche

Räikkönen pas loin du top 10, Giovinazzi accroché au premier tour

Recherche

Par Alexandre C.

4 juillet 2021 - 18:24
Frustration maximum pour Alfa Romeo (...)

Kimi Räikkönen n’était une nouvelle fois pas loin des points au Red Bull Ring : le Finlandais sur une stratégie décalée (après un long premier relais en durs) revenait sur Fernando Alonso et George Russell en fin d’épreuve, avec aussi Sebastian Vettel dans son sillage. C’est justement avec le pilote Aston Martin F1 que Kimi Räikkönen s’est accroché dans l’ultime boucle, le faisant finir 16e.

Le constat est le même pour Alfa Romeo GP après GP : le rythme de course est bon, mais il en manque encore un peu.

« C’était une course où la voiture était plutôt bien mais il nous manquait juste ce petit quelque chose pour être dans le top 10. Nous avons eu un premier long relais sur les durs, puis sur les mediums nous avons pu rattraper les gars devant qui se battaient pour la dixième place. Alonso a dépassé Russell, je me suis rapproché, puis il y a eu le contact avec Seb. Nous nous sommes touchés et c’est tout, au final ça n’a pas changé le résultat car nous étions tous les deux justes pour les points. »

Après avoir revu l’incident, Kimi prolongeait son analyse...

« Je l’ai vu, mais je ne sais pas comment nous avons fini par nous toucher. Je ne sais pas si j’ai bougé ou s’il a bougé... Il faudra que je voie ça. »

Antonio Giovinazzi s’est lui accroché dans le premier tour avec Esteban Ocon et a dû tout de suite rentrer aux stands. A partir de là il était difficile d’espérer quelque chose...

L’Italien a été aussi pénalisé de cinq secondes (dépassement avant la ligne de la Safety Car.)

« Une journée frustrante : comme la semaine dernière, notre course a été compromise dès le premier tour. J’ai eu un contact avec Esteban et j’ai dû rentrer aux stands : nous avions un bon rythme après, mais tout le monde était assez proche et il était très difficile de remonter autant de places. Je me suis retrouvé coincé derrière une Williams, puis j’ai même eu une pénalité - un week-end à oublier. J’espère que nous pourrons faire une meilleure course à Silverstone car la performance n’était pas mauvaise. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, reconnaît une "déception" pour Alfa Romeo : l’équipe repart du Red Bull Ring avec 0 point malgré un rythme "qui était bon."

« Nous avons payé le prix d’un samedi médiocre, car partir de la 15e et de la 16e place nous a rendu la vie inutilement difficile. Les deux voitures avaient du rythme, comme Kimi l’a montré vers la fin de la course, mais la tâche à accomplir était tout simplement trop importante à la fin. Nous pouvons nous appuyer sur les points positifs, bien sûr, mais nous devrons nous attaquer aux points faibles pour tenter de faire le dernier pas vers le top 10 en Grande-Bretagne. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less