Freitas et Wittich : qui sont les nouveaux directeurs de course de la F1 ?

Ils seront secondés par Herbie Blash

Recherche

Par Alexandre C.

17 février 2022 - 18:02
Freitas et Wittich : qui sont les (...)

Exit Michael Masi : la FIA a annoncé que l’Australien ne serait plus le directeur de course de la F1, victime bien entendu de la lourde polémique ayant entaché la fin de saison à Abu Dhabi.

Pour le remplacer, Mohammed Ben Sulayem, le président de la FIA, a décidé de nommer deux directeurs de course pour le prix d’un, afin de répartir le poids de la charge (et la pression de l’opinion) sur une dyarchie.

Désormais il y aura donc Niels Wittich et Eduardo Freitas (photo) qui se répartiront les rôles, alternativement. Mais qui sont-ils ?

Freitas, une valeur sûre

Commençons par Eduardo Freitas : né au Portugal à Estoril, le sexagénaire a une très longue expérience du sport automobile. Après avoir commencé comme commissaire de piste, il a gravi tous les échelons ; cela fait 20 ans qu’il officie comme directeur de course de la FIA. Il était ainsi jusqu’à présent directeur de course du WEC, en endurance.

Mais le WEC n’est pas son premier championnat : il était aussi directeur de course en GT Championship et en European Touring Car Championship, ainsi qu’en European and American Le Mans Series.

Freitas était d’ailleurs le super-sub d’ores et déjà de Masi, en cas de besoin, sur certains Grands Prix.

Son professionnalisme était très respecté et son nom ne fera pas polémique. Tout juste peut-on relever qu’en raison de son âge, Freitas n’est pas une solution de long terme pour le sport.

En 2013, Nextgen-Auto avait pu rencontrer Eduardo Freitas pour que celui-ci nous livre sa vision du métier.

Niels Wittich, ancien directeur de course du DTM

Après l’ancien directeur de course du WEC, c’est l’ancien directeur de course du DTM, Niels Wittich (de nationalité allemande), qui a donc été nommé pour remplacer Masi.

Lui aussi a une grande expérience du sport : il a officié non seulement en DTM mais aussi en Formule E.

Il était d’ores et déjà prévu qu’il soit l’adjoint de Masi en 2022, en prenant notamment en charge la F2 et la F3.

Reste à voir si bien sûr la nationalité de Niels Wittich ne posera pas problème : un directeur allemand pourra être accusé de favoriser Mercedes, Sebastian Vettel ou Mick Schumacher… En dépit de son professionnalisme assuré (alors qu’il n’y a pas d’équipe ou de pilote portugais sur la grille).

Herbie Blash, le conseiller spécial

Enfin pour seconder et conseiller Niels Wittich et Eduardo Freitas, Herbie Blash a été nommé conseiller spécial permanent des directeurs de course.

Blash, ancien directeur d’écurie chez Brabham, a longtemps été l’adjoint de Charlie Whiting, depuis 1995 même. Il était jusqu’ici en semi-retraite et était parti en 2016 de la F1 – pour devenir consultant pour Yamaha.

Sa longue expérience permettra de passer le flambeau entre l’ère Whiting et l’ère Niels Wittich-Eduardo Freitas… en gommant l’ère Masi ?

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos