Fond plat, aileron arrière… RB F1 aura des évolutions notables à Barcelone

Il faut s’attendre à de nouvelles pièces partout dans le paddock

Par Alexandre Combralier

19 juin 2024 - 08:40
Fond plat, aileron arrière… RB F1 (…)

Daniel Ricciardo a affiché un très beau visage au Canada, avec sa 8e place en Grand Prix. Mais le baquet de l’Australien demeure toujours en grand danger pour l’an prochain – en très, très grand danger, à entendre les dernières déclarations du Docteur Marko.

Dès lors, pour sauver son baquet, Daniel Ricciardo n’a plus le choix : il lui faut répéter des excellentes performances de week-end en week-end, sans oscillation dans ses résultats, comme ce fut trop le cas depuis le début d’année.

Le Grand Prix d’Espagne, sur un tracé archi-connu des pilotes, lui en donne l’occasion.

« Barcelone est toujours un circuit où tout le monde apporte des évolutions, donc je pense que ce sera un week-end très compétitif. Voyons ce que chacun apportera. »

« Je suis impatient de piloter sur le circuit, notamment avec ce dernier secteur plus rapide depuis qu’ils l’ont changé l’an dernier. J’ai hâte de retrouver cette piste. Normalement, il m’est assez familier, mais nous n’y avons pas fait d’essais cette année, ça devrait donc être amusant. »

« J’ai hâte de poursuivre sur cette dynamique que j’ai, d’essayer de faire quelques apparitions en Q3 et de terminer dans les points. Cela fait un moment que je l’attends, mais j’aime à penser que c’est le début d’une saison qui continue à progresser dans le bon sens. Je dois continuer à montrer des performances comme celles que j’ai réalisées à Montréal. »

Yuki Tsunoda est dans une situation plus confortable pour son avenir, mais sort de son côté d’un week-end décevant au Canada.

Pas de quoi paniquer selon lui, d’autant que la VCARB01 peut s’imposer comme la 6e force du plateau.

« Même si la course de Montréal ne s’est pas déroulée comme je le souhaitais et que le week-end dans son ensemble a connu des hauts et des bas, il est positif que nous ayons réussi à renverser la situation, d’un extrême à l’autre. Cela montre qu’en tant qu’équipe, nous savons nous adapter. Cela me conforte dans l’idée que nous savons renverser les choses et les faire fonctionner ! »

« Il est maintenant temps d’aller à Barcelone, qui est un test difficile pour la voiture, mais jusqu’à présent cette saison, notre voiture semble être performante sur tous les circuits, donc je n’ai pas d’inquiétude en ce qui concerne la performance. En ce qui concerne le circuit lui-même, le secteur 1 et le secteur 3 sont des animaux différents et vous ne pouvez pas vraiment avoir une voiture bien équilibrée dans les deux, vous devez donc faire des compromis, mais nous ne sommes pas inquiets à ce sujet. La clé sera de bien comprendre comment notre voiture fonctionne sur ce circuit dès que possible pendant les essais libres... et d’en tirer le meilleur parti. »

« C’est un autre circuit où les dépassements sont difficiles, donc les qualifications seront à nouveau très importantes. Il semble que j’obtienne de bons résultats en qualifications lors des dernières courses. C’est peut-être dû à la façon dont je m’y prépare pendant les essais libres et c’est aussi lié au contrôle de mes émotions, à une meilleure gestion de moi-même et à la constance de mes efforts. Cela améliore mon pilotage et mon retour d’information me donne plus de confiance, alors j’ai hâte d’y être. »

Des évolutions notables pour RB F1 ce week-end

Jody Egginton, le directeur technique, fait enfin le point sur les caractéristiques du tracé catalan. Il insiste notamment sur les températures de piste. Et il confirme que comme d’autres équipes, RB F1 apportera des évolutions pour ce week-end : un fond plat et un aileron arrière en particulier.

« Barcelone étant un circuit très utilisé, l’évolution de la piste sera relativement standard, et la piste et les températures ambiantes devraient être sèches et chaudes, de sorte qu’il n’y a pas de modifications significatives du circuit pour la course de cette année. Le circuit constitue un bon test pour l’aérodynamique et l’utilisation des pneus, avec un bon mélange de vitesses de virage, de gros freinages et de changements de direction combinés à une longue ligne droite principale sur les 4,65 km du tour. »

« Tous les pilotes connaissent bien ce circuit puisqu’il figure dans de nombreux championnats juniors, mais il reste un circuit difficile, toute sortie de piste étant sanctionnée par les zones de dégagement en gravier. »

« En ce qui concerne notre approche de la course, les résultats récents ont été raisonnables et nous avons marqué des points. Cependant, la bataille en milieu de grille est incroyablement serrée et nous ne nous faisons pas d’illusion sur le fait que nous devons réaliser tout bien exécuter, pour être en tête de ce groupe et avoir une chance de marquer des points. Ainsi, comme pour tout autre Grand Prix, des préparations intensives ont eu lieu dans le simulateur pour préparer cet événement. »

« Faenza et Bicester ont effectué un travail considérable pour préparer et fournir une mise à jour aérodynamique consistant en un fond plat, une carrosserie et un aileron arrière pour les deux voitures, afin de fournir un avantage mesurable en termes de performance. En raison de cette évolution, les séances du vendredi seront particulièrement chargées, afin de recueillir et de traiter autant de données que possible et d’être prêt pour le samedi et les jours suivants. »

RB F1 Team - Visa Cash App

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos