Formule 1

Fini de rire : Norris revient sur l’absence de ‘bromance’ avec Ricciardo

Il avait des passions bien plus voisines avec Carlos Sainz

Recherche

Par Alexandre C.

2 juillet 2021 - 15:03
Fini de rire : Norris revient sur (...)

La relation entre Lando Norris et Carlos Sainz avait été décrite comme une « bromance », les deux hommes partageant de mêmes centres d’intérêt. La relation entre Daniel Ricciardo et Lando Norris était attendue comme étant plus tournée encore vers la rigolade et la dérision, compte tenu de la personnalité des deux hommes.

Mais en réalité, Lando Norris a affiché une attitude plus distante que prévu avec Daniel Ricciardo. Le Britannique semble vouloir s’imposer comme le pilote numéro 1 de McLaren, pour repousser l’image du « petit frère » dont Daniel Ricciardo (31 ans) prendrait soin.

Alors, y a-t-il quelque chose qui cloche entre Lando Norris et Daniel Ricciardo ? Pourquoi l’ambiance semble-t-elle bien moins détendue que prévu ? Lando Norris évoque une simple différence de « hobbies »…

« On s’entend toujours bien, on rigole toujours, on est toujours de bons copains et tout. »

« Mais une chose simple est que nos intérêts en dehors du circuit sont très différents ; il est plus dans l’œnologie et la mode, et d’autres choses et je suis plus dans le golf et l’Esports et ce genre de choses - Carlos était un peu plus dans cela aussi. »

« Carlos et moi jouions au golf de temps en temps, nous allions dans le simulateur, nous faisions des courses de e-sport ensemble. Une chose simple pour devenir de meilleurs amis est de passer du temps ensemble et de s’amuser - et jouer au golf était l’une de ces choses qui ont amélioré beaucoup de choses. »

L’approche plus sérieuse de Lando Norris paraît payer : au classement, le Britannique devance largement son coéquipier, empêtré dans des difficultés d’adaptation (et avec ses déboires, l’Australien n’a pas trop le temps de s’amuser non plus...).

Lando Norris confirme : il passe moins de temps à s’amuser, plus à étudier les données !

« Et une partie de cela... c’est de se concentrer sur les choses sur lesquelles vous devez vraiment vous concentrer pour faire un meilleur travail, passer du temps avec mes ingénieurs, avec moins de temps à bavarder et à s’amuser et des choses comme ça. »

« Mais je n’enlève rien à mon plaisir de la Formule 1. J’aime toujours ça et je fais tout ce que je veux faire. Il y a juste un plus grand changement, je me concentre plus, notamment sur mon éthique du travail. Il y a certainement eu un effet, mais je ne peux pas vous dire à quel point. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less