Formule 1

Finalement, Allison confirme que la Mercedes W12 recevra des évolutions

Mais la subtilité est que tout était déjà prévu

Recherche

Par Alexandre C.

29 juin 2021 - 13:05
Finalement, Allison confirme que la (...)

Contrairement à ce que craignait Lewis Hamilton après la Styrie, Mercedes devrait bien recevoir quelques évolutions d’ici la fin de l’année, la W12 actuelle n’étant pas totalement abandonnée pour celle de l’an prochain, pour le nouveau règlement.

Le directeur technique James Allison l’a précisé dans le podcast F1 Nation : oui, la Mercedes va recevoir des évolutions… mais ce n’est pas une réaction au Red Bull Ring. Simplement, comme souvent en F1, des évolutions sont programmées de longue date selon un calendrier fixé au moins depuis l’hiver.

« Nous avons un nombre raisonnable d’éléments qui vont rendre notre voiture plus rapide dans les prochaines courses. Espérons qu’ils s’avèrent suffisants. »

Quand Toto Wolff précise que Mercedes ne développera plus d’évolutions, il n’y a donc pas de contradiction, poursuit Allison.

« Je ne pense pas que les deux choses s’opposent et je ne pense pas que Toto ait dit précisément qu’il n’y aura plus d’évolutions. Ce que Toto souligne, c’est que les règles de l’année prochaine sont une affaire importante et épineuse et qu’elles exigent une énorme quantité d’attention de notre part. »

« La plupart des efforts de l’usine ont donc porté sur l’année prochaine, sur la découverte de la performance pour l’année prochaine, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de choses qui sont encore dans la chaîne de production avant ce changement d’objectif. »

Ces évolutions, répète James Allison, ne sont donc pas une réponse aux doutes et aux critiques émis par Lewis Hamilton sur le manque d’évolution de Brackley par rapport à Milton Keynes...

« Lewis veut conduire une voiture qui lui permette de montrer son talent - mais il est absolument brillant pour nous dans ces circonstances, parce qu’il est tellement concentré sur la victoire et les championnats que sa réaction à une situation comme celle-ci est juste de contribuer deux fois plus aux performances de l’équipe. »

« Il était dans notre usine à faire beaucoup de tours de simulateur la semaine dernière et il est aussi engagé que n’importe qui, pour s’assurer que nous trouvions les progrès dont nous avons besoin, pour être en mesure de mettre la pression sur la Red Bull - et je pense que vous le voyez à son meilleur niveau. »

L’ironie du sort est que Mercedes devrait recevoir des améliorations au niveau de l’unité de puissance... alors même que Lewis Hamilton a dénoncé des gains peut-être illégaux de Honda, en raison du gel moteur. Les seules évolutions permises étant pour la fiabilité, cela devrait en réalité permettre au V6 allemand de tourner plus fort plus longtemps.

« Et de plus nous ne sommes qu’une des deux usines - il y a aussi l’usine de l’unité de puissance et il y a un peu plus à venir de l’unité de puissance également. »

« Il y a donc encore quelques changements aérodynamiques, un peu d’éléments sur l’unité de puissance que nous espérons - sur la délivrance de la puissance et sur quelques petites choses qui ne sont pas aussi bien en ordre que nous le souhaiterions. Et nous avons encore la possibilité de les corriger pendant que cette saison est encore très vivante et chaude. »

James Allison n’a pas la vie facile cette année puisqu’il apparaît bien que le changement de règlement aérodynamique, notamment au niveau du fond plat, a plus ralenti Mercedes que Red Bull.

« Ce qui est définitivement vrai, c’est que depuis les changements de règlement aérodynamique introduits pour prendre davantage soin des pneus, nous avons trouvé qu’il était extrêmement difficile de trouver les gains en performance que nous avions avant ces règles. Cela nous a donc rendu la vie plus difficile que nous le souhaitions. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less