Fiabilité, poids, équilibre : les maux de la Red Bull RB18 évoqués par Marko

"Le retard sur Ferrari était alarmant à Melbourne"

Recherche

Par Olivier Ferret

12 avril 2022 - 09:38
Fiabilité, poids, équilibre : les (...)

Red Bull have ‘two or three’ problems, reliability is just one

Le consultant de Red Bull, le Dr Helmut Marko, indique que la fiabilité n’est qu’un des problèmes auxquels l’équipe autrichienne est actuellement confronté - leur RB18 est également plus lente que la Ferrari et est trop lourde.

Pour la deuxième fois en trois courses, Max Verstappen a subi un abandon en vue d’un bon résultat (une 2e place), le champion du monde en titre se retirant du Grand Prix d’Australie dimanche avec une perte de 18 points.

Le Néerlandais a donc déjà perdu 36 points dans ce championnat car il était également 2e à Bahreïn lorsqu’il a abandonné.

"Il y a deux ou peut-être trois choses différentes en jeu pour nous," explique Marko.

"D’abord, les problèmes de fiabilité. Nous n’avions guère eu l’an dernier, mais le retard sur Ferrari était aussi alarmant à Melbourne. Ils ont juste contrôlé le rythme et l’ont fait sans grainer leurs pneus. Si Max attaquait, Leclerc pouvait réagir facilement."

"Nous avons été surpris par la vitesse de Ferrari. Ils n’avaient presque pas de graining et nous en avions déjà après quelques tours. Ferrari peut trouver plus facilement un bon équilibre avec la voiture et c’est ce qu’il nous faut réussir à trouver."

Et puis, bien sûr, il y a le poids de la voiture évoqué depuis longtemps. Marko évoque un chiffre.

"Nous sommes clairement plus lourds que la Ferrari. Je pense que nous avons un handicap de poids d’environ 9 kilogrammes par rapport à eux. Peut-être 10. Converti en temps au tour, cela équivaut à environ trois dixièmes."

Red Bull va faire perdre du poids à sa RB18, dès Imola, mais ce ne sera probablement pas assez.

"Réduire le poids coûte cher. C’est, pour commencer, une question financière car nous avons un budget plafonné et deuxièmement, c’est aussi lié à la fiabilité, donc c’est une répartition difficile à faire en raison de ce plafond. Nous traversons des moments difficiles."

"Nous aurons en effet droit à une évolution à Imola. Si elle fonctionne aussi bien que les premières et si nous pouvons réduire le poids, nous pouvons mettre un package sur un pied pour être à égalité avec Ferrari. Mais ils vont aussi progresser, ils n’ont quasiment pas touché à leur F1 depuis les essais privés."

"Mais plus important encore, nous devons résoudre les problèmes de fiabilité. Vous pouvez avoir une voiture rapide mais si vous ne voyez pas à l’arrivée, cela ne sert à rien."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos