Formule 1

Masi reconnaît que la décision au sujet de Räikkönen était délicate

Elle aurait aussi pu être en faveur d’Alonso

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 octobre 2021 - 13:07
Masi reconnaît que la décision au (...)

Fernando Alonso a exprimé sa frustration quant à l’absence de consigne pour Kimi Räikkönen, qu’il voulait voir céder la position gagnée lors de leur duel en piste au premier virage.

Le directeur de course, Michael Masi, admet que la décision était délicate à prendre, et que les commissaires auraient pu intimer l’ordre au Finlandais de rendre la position compte tenu des circonstances, complexes selon lui.

"Je peux comprendre sa frustration" a déclaré Masi. "Je n’ai pas entendu sa frustration, mais je peux la comprendre. La décision en ce qui concerne lui et Kimi au virage 1 était certainement marginale. Et nous aurons une discussion à ce sujet lors du prochain briefing des pilotes."

"Je pense qu’il y avait deux parties à l’histoire, à savoir le dépassement et l’observation du fait qu’il ait été forcé à passer hors de la piste. Et puis l’élément suivant du dépassement. C’est quelque chose dont nous discuterons en groupe lors de la prochaine réunion."

L’avantage récupéré par Räikkönen hors piste pour accélérer et aller dépasser dans le virage suivant n’est pas sans rappeler un précédent en particulier, celui de Lewis Hamilton face à ce même Räikkönen à Spa en 2008.

Le Britannique avait alors été pénalisé, et Masi avoue lui-même qu’une décision en défaveur du pilote Alfa Romeo était proche : "Correct, vous touchez un point intéressant. C’est pour cela que c’est une décision marginale."

"Il y avait deux éléments que nous avons étudiés pour déterminer la décision. Ils ont pris la décision de laisser tel quel. Mais il n’y a pas de doute quant au fait qu’on en discutera au prochain briefing des pilotes."

Les plaintes d’Alonso n’ont pas influencé Masi

Masi a ensuite demandé à Alonso de rendre une place à Antonio Giovinazzi après un dépassement hors piste, mais il assure ne pas l’avoir fait en ayant eu connaissance des plaintes de l’Espagnol.

"Je n’ai pas du tout entendu la radio de Fernando. Mais il est sorti, donc j’ai suggéré à l’équipe de lui rendre sa position, ce qui a été fait. Et puis évidemment, la même chose s’est produite quelques tours plus tard avec Antonio et Fernando. Et il y a eu une instruction pour Alfa Romeo, afin que la position soit rendue."

L’échange entre Alpine F1 - plus précisément Alan Permane - et Masi était quelque peu sarcastique venant de l’équipe, mais Masi assure qu’il n’y a pas de problème entre lui et Permane. Par ailleurs, il explique que la diffusion de ces messages ne change rien à sa relation avec les équipes.

"Non, j’ai une bonne relation avec tous les directeurs sportifs. Ils se battent tous dans leur coin et c’est ce à quoi on peut s’attendre. Il y a toujours eu beaucoup de communications, et il y en a beaucoup plus que ce qui est diffusé."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less