Formule 1

Ferrari vise ‘le doublé’ en Hongrie, plaisante Binotto

Un gros travail dans le simulateur a permis à Ferrari de progresser

Recherche

Par Alexandre C.

23 juillet 2021 - 15:33
Ferrari vise ‘le doublé’ en Hongrie, (...)

Après 10 courses seulement cette année, Ferrari a déjà plus de points (148) que sur toute la saison dernière comprise (131) ! Les progrès de la Scuderia sont nets et ils ont été symbolisés par la 2e place formidable de Charles Leclerc à Silverstone, le Monégasque frôlant même la victoire.

A l’arrivée, Charles Leclerc était bien sûr très déçu de perdre les 25 points sur un fil ; cependant plus les heures passent, et plus on réalise en Emilie-Romagne à quel point la performance pure de Silverstone, notamment au niveau de l’usure des pneus, était très encourageante.

C’est ainsi avec le sourire que Mattia Binotto s’exprime aujourd’hui…

« Bien sûr, c’était décevant de perdre la victoire face à Lewis Hamilton à deux tours de la fin, mais je pense que nous devrions aussi être satisfaits : satisfaits de la performance en course, de la performance sur l’ensemble du week-end. »

Et pourtant Carlos Sainz disait craindre " l’enfer " pour Ferrari à Silverstone, un circuit de virages à haute vitesse où l’usure pneumatique est forte. Car au Paul Ricard, rappelons que la Scuderia avait grandement souffert pour tenir ses gommes.

Par quel miracle Ferrari a-t-elle ainsi pu mieux tenir ses médiums que les Mercedes par exemple à Silverstone ? Mattia Binotto donne des détails...

« Après la France aussi, nous avons en quelque sorte compris les faiblesses de notre voiture ; et maintenant depuis trois courses d’affilée nous avons eu un bon rythme en course, ce qui était une faiblesse au début de la saison, montrant qu’en tant qu’équipe nous progressons et c’est ce dont je suis le plus satisfait, surtout quand nous regardons la deuxième partie de la saison. »

« Je ne vais pas entrer dans les détails, mais nous avons certainement beaucoup travaillé dans le simulateur, avec les pilotes, avec l’équipe, en essayant de mieux comprendre ce qui ne va pas, comment y remédier - et je suis heureux et satisfait de voir ces progrès. »

Ferrari était aussi très performante dans les virages lents de Bakou et de Monaco, où Charles Leclerc avait signé la pole et Carlos Sainz la 2e place. Alors sur le tourniquet du Hungaroring, la Scuderia ne peut-elle pas viser un gros résultat ? Toto Wolff place déjà la Scuderia comme une des équipes à battre pour Mercedes F1.

Mattia Binotto préfère en rire !

« Pas la victoire, non, je veux le doublé ! »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less