Ferrari veut des sanctions sur le développement et financières pour Red Bull

Si l’équipe autrichienne a bien dépassé le plafond du budget F1 en 2021

Recherche

Par Franck Drui

14 octobre 2022 - 18:30
Ferrari veut des sanctions sur le (...)

Après le week-end de Suzuka qui a couronné Max Verstappen champion du monde pour la deuxième année consécutive, les équipes et les fans de F1 attendent de connaître les décisions de la FIA concernant les équipes qui n’ont pas obtenu leur certificat de conformité au plafond budgétaire pour la saison 2021, surtout concernant Red Bull qui a dépassé la limite de façon mineure.

Si Toto Wolff, directeur de Mercedes F1, s’est dit prêt à dépenser plus lui aussi au cas où la sanction se limiterait à une amende (à lire ici), Mattia Binotto, chez Ferrari, veut lui des répercussions sportives.

Sans citer le nom de Red Bull, prudence oblige, il explique entre les lignes qu’il exclut déjà d’enlever le titre à Verstappen, même s’il s’est joué de manière très serrée entre lui et Lewis Hamilton.

"Quelle que soit l’équipe et la situation à analyser, reprendre le résultat d’un championnat du monde après qu’il y ait eu des batailles sur la piste puis des cérémonies et des célébrations me paraît difficile. En fait, je ne pense pas que ce soit honnêtement viable."

"Quels sont les outils utiles sur lesquels agir ? Je pense que si une équipe, quelle qu’elle soit, a eu un avantage en dépensant plus d’argent que les autres, elle peut avoir un avantage de performance qui reste lors des saisons suivantes, et il est évident qu’il ne s’évanouit pas en une seule course."

"Cela nous amène à dire que la meilleure pénalité, en plus de celle financière qui doit exister, doit conduire également à un ralentissement du développement de la voiture car sinon l’avantage restera dans les années suivantes. Et nous continuerions à concourir sans être à moyens égaux."

"À mon avis, il doit y avoir une sanction sur la capacité de développement."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos