Ferrari veut comprendre la perte de rythme extrême de Leclerc à Suzuka

Les pneus intermédiaires du Monégasque n’ont pas tenu

Recherche

Par Paul Gombeaud

14 octobre 2022 - 17:24
Ferrari veut comprendre la perte de (...)

Battu par Max verstappen au départ du Grand Prix du Japon, Charles Leclerc n’allait jamais revoir son rival du reste de la course. Et pour cause, le pilote Ferrari souffrait d’une dégradation très importante de ses pneumatiques intermédiaires, alors que ce n’était pas un problème pour Red Bull.

Le Monégasque était finalement battu par Sergio Perez après une erreur au dernier passage de la chicane, et Mattia Binotto confirme que l’équipe italienne veut désormais comprendre pourquoi son pilote a vu ses gommes subir de tel dégâts à Suzuka.

"Nous avions constaté dès le vendredi que si vous attaquiez trop fort lors du premier tour, les pneus avant étaient détruits d’une telle manière que vous ne pouviez pas les récupérer," a déclaré le directeur de la Scuderia.

"Nous devons travailler avec Charles et les ingénieurs afin de voir s’il attaquait trop lors du premier tour en voulant réduire l’écart, et si c’est la cause de sa perte de rythme lors des tours suivants. Sur un tour, nous avions le rythme et la vitesse mais concernant la gestion des pneus, nous aurions certainement pu faire les choses différemment."

Malgré la pluie qui a fortement perturbé le weekend japonais, Binotto se félicite que Ferrari ait pu essayer son nouveau plancher sur le sec le samedi en EL3, et que celui-ci "fonctionne comme attendu."

"Nous l’avions testé le vendredi mais c’était complètement mouillé, nous avons donc profité du temps sec le samedi matin et le plancher apporte ce que nous espérions."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos