Formule 1

Le moteur de Leclerc a été détruit dans l’accident avec Stroll

La Scuderia et son pilote toujours frustrés par un accident "stupide"

Recherche

Par Olivier Ferret

3 août 2021 - 16:12
Le moteur de Leclerc a été détruit (...)

Le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, a clairement exprimé sa frustration après que Charles Leclerc ait dû abandonner lors du Grand Prix de Hongrie au premier tour.

Leclerc a été touché par Lance Stroll au premier virage. Les commissaires ont décidé que Stroll était entièrement responsable de la collision et lui ont infligé une pénalité de cinq places sur la grille pour Spa.

"L’accident au départ est vraiment stupide selon moi. Charles a pris un bon départ, a été prudent, s’est assuré de ne pas endommager la voiture, il était en bonne position avec le premier virage presque déjà terminé. Mais de toute évidence, l’accident s’est produit sans que Charles ne puisse rien faire pour l’éviter. C’est vraiment un accident stupide, de telles choses devraient arriver, mais c’est comme ça."

"C’est extrêmement frustrant," analyse Leclerc à froid.

Lorsqu’on lui demande s’il comprend ce qu’a fait Stroll en passant sur l’herbe mouillée, il répond : "je ne sais pas, il m’a a dit qu’il voulait éviter les incidents devant, mais évidemment c’était une assez grosse erreur de sa part, il arrivait de très loin. J’ai vu les replays depuis. C’est très frustrant. Nous savions que ce serait un départ difficile, tout le monde le savait. Mais quand vous essayez de passer 4e alors que vous venez du fond du peloton, c’est un peu exagéré."

Leclerc est d’accord avec son patron pour qualifier la manœuvre de Stroll de "stupide".

"C’est d’autant plus rageant que j’ai pris un bon départ et j’étais en bonne position, me battant pour la deuxième ou la troisième place. Je savais que j’avais une opportunité, alors j’y suis allé doucement et j’ai avancé avec prudence. Je prenais le premier virage et je ne m’attendais pas à ce que quelqu’un fasse ce genre de choses derrière moi. Se faire sortir comme ça, c’est juste stupide en effet."

Leclerc a tenté de poursuivre son chemin après ce gros impact, mais il a vite vu la futilité de cette tentative.

"Les dégâts étaient si importants qu’une fois arrivé au point de freinage pour le virage suivant, j’ai tout de suite été tout droit. Ce n’est pas la façon dont nous voulions aborder la pause estivale, mais c’est comme ça."

Le moteur de la SF21 n’a pas survécu à l’accident

Coup dur supplémentaire pour la Scuderia, le moteur présent dans la monoplace du Monégasque ne pourra pas être sauvé. Binotto avait rejoint les propositions de Christian Horner sur le paiement des dommages consécutifs aux accrochages par l’équipe du pilote responsable, et l’on comprend mieux pourquoi.

"L’accident duquel Charles Leclerc a été une innocente victime peu après le départ du Grand Prix de Hongrie lui a coûté la chance d’un bon résultat" rappelle le communiqué de Ferrari.

"Cependant, l’examen de la SF21 effectué hier à Maranello a révélé qu’en plus de cela, le moteur était irrémédiablement endommagé et ne pouvait plus être utilisé après l’impact contre l’Aston Martin de Lance Stroll."

"C’est un coup supplémentaire pour Ferrari et le pilote monégasque. Ces dégâts ont une répercussion financière et des ramifications sportives. Compte tenu des 12 courses restantes cette saison, il est probable que l’équipe doive mettre un quatrième moteur à combustion dans la SF21 de Charles, avec des pénalités."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less