Ferrari prend note du remplacement de Masi et accepte la décision de la FIA

La Scuderia soutient les choix qui ont été faits

Recherche

Par Paul Gombeaud

17 février 2022 - 17:11
Ferrari prend note du remplacement (...)

Suite aux évènements du Grand Prix d’Abu Dhabi, la FIA a donc fini par trancher : Michael Masi ne sera plus le directeur de course en 2022, remplacé par Niels Wittich et Eduardo Freitas.

La nouvelle est d’ailleurs tombée alors que Ferrari présentait sa nouvelle F1-75, sa monoplace répondant aux règlements 2022 de la Formule 1.

Interrogé durant la présentation, Carlos Sainz a tenu à saluer Masi, qui restera au sein de la FIA dans une position qui reste encore à déterminer.

"Je voudrais personnellement souhaiter à Michael le meilleur dans son nouveau rôle," nous a confié l’Espagnol.

"Je suis sûr qu’il se verra confier un poste à responsabilités car je crois au fait qu’il a toujours voulu faire ce qu’il y avait de mieux pour le bénéfice de la F1."

"Je souhaite également la bienvenue aux nouveaux directeurs de course et je sais qu’ils auront une tâche compliquée. Nous l’avons vu ces dernières années en F1, c’est un rôle difficile de remplacer le regretté Charlie Whiting, qui nous manque à tous."

"Je dois dire que j’aime les idées de la FIA. J’espère que le sport continuera à progresser, afin qu’il y ait davantage de clarté pour les pilotes de F1, mais aussi pour les fans et les équipes."

Son coéquipier Charles Leclerc a également adressé un mot à l’égard du désormais ancien directeur de course.

"J’ai beaucoup de respect pour Michael et pour tout ce qu’il a fait," a commenté le Monégasque. "Sa position a été particulièrement difficile ces dernières années, surtout à Abu Dhabi bien sûr."

"Avec une telle fin de course, il allait forcément y avoir des controverses. Mais la FIA a pris une décision et possède davantage d’informations que moi. Je suis donc confiant que c’était la bonne décision à prendre et nous l’acceptons."

Selon le directeur de la Scuderia Mattia Binotto, le fait que l’enquête de la FIA ait été aussi longue montre à quel point la situation d’Abu Dhabi était complexe à décortiquer.

"Nous avons parlé, reparlé et analysé ce qu’il s’est passé à Abu Dhabi pendant des mois. Je pense que le fait que ça ait pris aussi longtemps démontre à quel point la situation était compliquée."

"Honnêtement, je pense que nous ne pouvons que progresser. Et si une leçon a été apprise, je pense que ces changements étaient nécessaires. Nous les soutenons."

"Je pense que le plus important, et c’est ce que j’attends le plus, c’est que la FIA soit pleinement indépendante dans ses décisions."

"Pour obtenir cette indépendance, il faut que les gens vous fassent confiance et c’est le cas chez Ferrari."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos