Ferrari pourrait repasser devant Red Bull à Miami selon Horner

La F1, un yo-yo très compétitif

Recherche

Par Alexandre C.

28 avril 2022 - 14:07
Ferrari pourrait repasser devant (...)

En l’espace d’un Grand Prix, Red Bull s’est rassurée et relancée dans la course au championnat. Après deux abandons en trois Grands Prix seulement, Max Verstappen a remis les pendules à l’heure comme il le fallait à Imola en signant un Grand Chelem.

« C’était une excellente réaction de l’usine, à Milton Keynes, et au Japon » souffle aujourd’hui Christian Horner, rappelant l’importance de la fiabilité du moteur encore développé et analysé à Sakura, chez Honda.

« La meilleure réponse possible était de venir et d’inscrire un nombre maximum de points, sur les deux jours de course. »

« Les abandons ont été coûteux, en particulier pour Max. Mais la saison est longue, très longue, et nous allons tirer beaucoup de confiance de ce week-end à Imola. »

« Au championnat, évidemment, il était important pour nous de prendre quelques points à Ferrari, ce que nous avons fait dans les deux classements. Nous allons donc profiter de ce week-end pour essayer de construire sur cette base à Miami, sur un tout nouveau circuit, dans deux semaines. »

Christian Horner est-il bien sûr que Red Bull Powertrains a mis de côté les problèmes de fiabilité ?

« Je pense que nous avons compris ces problèmes. Le problème que nous avons eu en Australie était différent de celui que nous avons eu à Bahreïn. »

« Il ne faut jamais dire jamais. Mais il a été démontré que nous avons réussi à prendre le dessus sur ce problème de l’Australie. »

Ferrari de retour en force en Floride ?

A Miami, l’équilibre des performances ne pourrait-il pas changer en faveur de Ferrari ? Red Bull avait apporté en effet quelques évolutions à Imola, et la Scuderia répondra en Floride avec notamment un nouvel aileron arrière.

Christian Horner craint donc de nouveau que Maranello ne reprenne une avance sur Milton Keynes.

« Ce sera, encore une fois, une vraie course de chevaux. Ferrari a une voiture formidable, ils ont de grands pilotes. »

« Ils ont été malchanceux sur cette course. Mais c’est sûr qu’ils vont être très compétitifs dans deux semaines. Et je pense que ce sera comme ça pour toute la saison. »

Sur le plan technique, un élément décisif semble être, comme l’an dernier, la capacité des F1 à faire chauffer les pneus et les mettre dans la bonne fenêtre de fonctionnement. C’est par exemple ce qui a empoisonné la vie de George Russell et de Lewis Hamilton à Imola.

Christian Horner détaille ce point...

« Comme nous l’avons vu à Melbourne, il y a une fenêtre de fonctionnement pour les pneus. Avec les réglages de ce week-end à Imola, nous avons bien performé, et nous avons pu voir que Charles avait un peu plus de mal que nous avec les pneus avant, à la fois dans la course de samedi et dans la dernière partie du Grand Prix. »

« Donc ça nous a donné l’avantage. Max a été capable de gérer la course parfaitement, Checo a été capable de construire un écart avec Charles et de gérer cet écart. Et à aucun moment, à part un passage sur l’herbe avec Checo, nous n’avons eu trop de pression. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos