Ferrari ou Red Bull ? Hill s’interroge sur la meilleure F1 de 2022

La gestion du développement promet d’être cruciale

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 mai 2022 - 14:49
Ferrari ou Red Bull ? Hill s'interro

Damon Hill a été interrogé sur la meilleure monoplace de la saison 2022 de F1, entre la Ferrari et la Red Bull. Le champion du monde 1996 n’est pas encore en mesure de définir la plus performantes des Formule 1 en ce début de saison.

"La question des évolutions est très intéressante, parce qu’ils ont également ces contraintes qui vont s’appliquer aux équipes qui ont eu le plus de points de la saison précédente" explique Hill, en référence aux équilibrages de temps de soufflerie et CFD selon les résultats de l’année précédente.

Le Britannique s’attend à ce que le plafond budgétaire joue également un rôle crucial dans la manière dont les équipes devront travailler et apporter leurs évolutions, comme l’ont dit plusieurs directeurs d’équipe et directeurs techniques, dont Adrian Newey chez Red Bull.

"Adrian a dit qu’ils doivent faire très attention au moment où ils apportent ces évolutions et à celles qu’ils appliquent, parce qu’ils ne peuvent plus se contenter de lancer des nouveautés. Ils doivent s’assoir et y réfléchir."

"C’est un peu comme jouer au poker. Ils doivent savoir quelle carte poser à quel moment. Est-ce qu’ils jouent leur as maintenant, ou est-ce qu’ils attendent quelques courses jusqu’à ce qu’ils soient absolument sûrs que ce qu’ils vont jouer est la main gagnante ?"

Ferrari apportera un package spécial à Miami ce week-end, avant une évolution en Espagne. Hill prédit une évolution des performances selon les Grands Prix, alors que les deux équipes de pointe ont déjà deux victoires chacune.

"Peut-être que Red Bull a joué un atout à Imola et qu’ils s’accrochent un peu, mais peut-être que Ferrari a maintenant un ensemble qui va pouvoir jouer la victoire à Miami. Ce serait bien de ne pas pouvoir prédire la forme pendant la saison."

Mercedes F1 pourrait se mêler à la lutte

L’ancien pilote devenu consultant n’exclut pas de voir Mercedes F1 se mêler à la lutte entre les deux teams : "Ils sont hors du rythme, ils ont presque une seconde de retard. Mais c’est parce qu’ils ne peuvent pas descendre leur voiture assez bas à cause de ce marsouinage."

"Si Mercedes arrive à faire descendre la voiture, leur courbe de progression sera exponentielle. Elle ne montera pas linéairement, elle montera exponentiellement. Si vous pouvez abaisser votre voiture d’un demi centimètre, vous obtenez peut-être le double d’appui ou d’efficacité."

"Ils doivent donc contrôler cette augmentation très difficile de l’appui. La voiture crée une telle aspiration qu’elle aspire trop fort. Vous devez approcher le plus possible du sol sans qu’elle heurte une bosse et que l’appui ne se relâche, pour éviter cette folle oscillation que nous avons vue."

"Donc, nous n’avons pas vu le plein potentiel de la voiture de Mercedes, j’en suis sûr. Nous sommes encore très tôt dans le développement de ces nouvelles réglementations. Il y a cette carotte massive très alléchante qui se balance juste devant eux mais ils ne peuvent pas l’atteindre !"

Ferrari

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos