Ferrari nie une cyberattaque après un changement de sponsor en F1

De nombreuses données volées alors que Kaspersky a laissé sa place à Bitdefender

Recherche

Par Franck Drui

5 octobre 2022 - 12:52
Ferrari nie une cyberattaque après (...)

Alors que Ferrari passe d’un partenaire de cybersécurité à un autre, le constructeur de Maranello a peut-être été victime d’une cyberattaque.

Au début de cette année, les logos du sponsor russe de longue date de l’équipe, Kaspersky, ont été retirés de la voiture à la suite du conflit en Ukraine.

Ces espaces vides ont maintenant été remplis par les logos de Bitdefender - une société roumaine de cybersécurité.

"Bitdefender s’engage à défendre les organisations et les individus du monde entier contre les cyberattaques afin de transformer et d’améliorer leur expérience numérique," déclare Ferrari sur son site officiel.

Mais juste au moment où cette nouvelle devait être communiquée, les médias italiens ont rapporté que Ferrari avait en fait été victime d’une cyberattaque ces derniers jours.

Des documents internes ont été volés par un groupe utilisant un rançongiciel. Ce groupe prétend avoir également volé des données et contrats concernant des clients, fiches techniques, des manuels de réparation et d’entretien (très précieux car hautement secrets !) et plus de 7 gigaoctets d’informations diverses.

Une capture d’écran du piratage et de la fuite présumés montre un document marqué "confidentiel".

Cependant, Ferrari a insisté : "Nous sommes conscients que certains médias ont indiqué qu’il y a eu une divulgation d’informations et que certains documents sont disponibles en ligne."

"Ferrari n’a aucune preuve de ransomware ou d’une violation de ses systèmes et rapporte qu’il n’y a eu aucune interruption des opérations. La société s’efforce d’identifier l’origine de l’événement et mettra en œuvre toutes les initiatives nécessaires."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos