Formule 1

Ferrari ne veut pas utiliser son droit de veto pour les règles 2021

Binotto veut collaborer pour aider à progresser

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 septembre 2019 - 10:13
Ferrari ne veut pas utiliser son (...)

Dans les accords signés avec la Formule 1, Ferrari possède un droit qu’aucune autre équipe n’a, celui de poser son veto sur des points de règlement ou des décisions prises par la FIA.

Mais Mattia Binotto, directeur de l’équipe, espère ne pas avoir à l’utiliser en vue de la finalisation du règlement 2021 d’ici à la fin octobre.

"Nous avons le droit de veto et il serait dommage d’avoir à l’utiliser," explique Binotto à Sotchi.

"Je ne pense pas que ça soit l’intention, je ne pense pas que ça soit ce que nous cherchons. Le plus important est d’être constructif et nous avons un mois pour essayer de régler les grands principes."

"Si les règles ne sont pas entièrement satisfaisantes avant la fin octobre, je ne pense pas que ce sera un drame car plus tard, on aura du temps pour évoluer, régler les soucis et les améliorer."

Mais Binotto explique toutefois que certains points très importants devront impérativement satisfaire Ferrari.

"Il y a quelques choses importantes, à commencer par le degré de liberté sur le développement. Surtout sur le plan aérodynamique, nous pensons que c’est trop restrictif, et sur certains autres domaines."

"Je pense que ce sont les points clés sur lesquels il y a de la place pour collaborer et faire différents choix par rapport à ce qui a été accompli et présenté jusqu’ici. Encore une fois, nous sommes davantage concentrés sur la possibilité de collaborer et de régler ce qui est fondamental, plutôt que de dire que nous allons poser notre veto."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less