Formule 1

Ferrari ne veut pas quantifier les gains apportés par son hybride évolué

Le moteur de Leclerc était dans le coup à Sotchi

Recherche

Par Olivier Ferret

1er octobre 2021 - 16:08
Ferrari ne veut pas quantifier les (...)

On le sait, Ferrari a introduit sa dernière évolution moteur en Russie, avec des composants hybrides enfin évolués par rapport à 2020.

Un V6 tout neuf a été installé dans la monoplace de Charles Leclerc et il semble avoir donné satisfaction. La capacité du Monégasque à remonter en suivant Max Verstappen semble indiquer que ce nouveau moteur a la santé.

Alors combien de chevaux en plus apporte ces nouveaux éléments ?

"Je ne veux pas le quantifier," répond logiquement Mattia Binotto, "autant en termes de puissance que de gains sur un tour. C’est évidemment une question de confidentialité."

"Maintenant, c’est une étape en termes de performances, en vue de 2022. Comme Charles et Laurent Mekies l’ont déjà dit, le plus important pour nous est certainement de pouvoir avancer autant que nous le pouvons avec cette nouvelle technologie."

"Cela va certainement aider dans la perspective de 2022 en termes d’expérience que nous pouvons avoir."

Selon les relevés GPS des équipes, entre le moteur de Leclerc et celui de Carlos Sainz, un gain de 10 à 15 chevaux aurait été relevé. Reste à savoir si les ailerons étaient braqués exactement pareil, au degré près, entre les deux Ferrari...

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less