Formule 1

Ferrari ’ne peut pas se satisfaire’ du podium de Vettel en Hongrie selon Binotto

A plus d’une minute du vainqueur...

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 août 2019 - 08:47
Ferrari 'ne peut pas se satisfaire' (...)

Ferrari a sauvé un podium en Hongrie grâce à Sebastian Vettel, qui l’a subtilisé à Charles Leclerc dans les derniers tours de la course. Néanmoins, les deux hommes terminent à plus d’une minute de Lewis Hamilton, vainqueur... et qui a effectué un arrêt supplémentaire.

"Nous ne pouvons pas nous satisfaire de ce résultat, quand le principal problème était un manque d’appui aérodynamique, qui nous pénalise davantage en course qu’en qualifications," avoue Mattia Binotto, directeur de l’équipe.

"Les conditions chaudes ne nous ont pas aidé et causé plus de problème en réduisant l’adhérence."

"Sebastian a bien géré les pneus dès le premier relais, ce qui l’a allongé, et lui a permis de chausser les tendres jusqu’à l’arrivée. Cependant, nous devons comprendre pourquoi les pneus de Charles étaient si usés et corriger le souci pour les courses à venir."

Quant à la minute qui sépare les Ferrari de la Mercedes, c’est trop.

"Ce qu’il faut expliquer c’est comment on avait la voiture la plus rapide en Allemagne une semaine avant et comment on s’est retrouvé à une minute en Hongrie. Je dis souvent que cela dépend des circuits, mais encore une fois, c’est vraiment un manque d’appuis maximums qui nous pénalise énormément sur un circuit comme Budapest."

"On limite les dégâts en qualifications parce que sur un tour on peut pousser les pneus à fond. Mais pas sur la durée d’une course. Il faut préserver les pneus pour ne pas les surchauffer quand on a moins d’appuis. C’est ce qui nous complique la vie à l’heure actuelle."

Pour conclure, Binotto essaie de voir le verre à moitié plein avec les 27 points inscrits.

"Sur une piste où l’on s’attendait à souffrir, on repart quand même avec le même nombre de points que nos rivaux les plus proches (Red Bull)."

"La semaine prochaine, nous continuerons à travailler sur l’analyse des données et la préparation des deux prochaines courses à Spa et à Monza, mais avant cela, nous aurons les vacances d’été qui seront bonnes pour toute l’équipe, qui a vraiment travaillé si dur ces derniers mois".

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less