Formule 1

Ferrari n’est pas intéressée par la Formule E

L’invitation a été lancée

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 avril 2019 - 12:36
Ferrari n'est pas intéressée par la (...)

La Formule E et la Formule 1 ne se font pas encore concurrence, mais le développement de la mobilité électrique est évidemment au cœur de l’avenir des sports mécaniques, et l’enjeu pourrait faire prendre le pas à la technologie électrique dans le futur.

Bernie Ecclestone, ancien directeur de la F1, estime que la discipline 100% électrique représente davantage l’avenir, même s’il est loin de la comparer à la F1.

"Si la tête décide et non le cœur, je choisis la Formule E" a lancé Ecclestone. "Elle offre bien plus d’opportunités d’expansions et commerciales."

Alejandro Agag, fondateur et PDG de la Formule E, a discuté de ces commentaires avec l’ancien grand argentier de la F1 et assure que les deux disciplines peuvent vivre ensemble : "Je pense que la F1 n’a pas à s’inquiéter de la FE. Il n’y aura jamais de clash entre nous, nous sommes compatibles. Peut-être une coopération dans le futur, pourquoi pas ?"

Il assure toutefois que Ferrari ne veut pas en entendre parler, contrairement à Porsche et Mercedes qui s’y engageront la saison prochaine, suivant d’autres marques comme BMW, Audi, ou encore Jaguar et DS.

"Je les ai invités, mais jusqu’ici je n’ai pas de nouvelles. Je n’ai rien entendu de leur part, pas même un semblant d’intérêt."

La différence de culture est encore nette entre les deux. Jérôme d’Ambrosio, actuel leader du championnat électrique, a estimé que "dans 10, 15 ou 20 ans, toutes les voitures seront électriques."

En face, lorsque la question a été posée à Max Verstappen de savoir à quoi ressemblerait le 2000e Grand Prix de F1 de l’histoire, il a simplement répondu : "J’espère que ça ne sera pas à 100 % électrique."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less