Formule 1

Ferrari n’a pas raté la stratégie de Leclerc

Il devait remonter depuis la dixième place

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 avril 2019 - 10:43
Ferrari n'a pas raté la stratégie de (...)

Mattia Binotto, directeur de Ferrari, assure que la stratégie de Ferrari n’a pas été ratée, notamment après qu’on a vu Charles Leclerc rester longuement en piste alors qu’il perdait du temps sur les Mercedes qui venaient de repasser devant lui.

L’Italien pense que d’autres options étaient disponibles mais qu’elles n’auraient pas rapporté de meilleurs résultats.

"C’est quelque chose dont nous avons déjà parlé dans le debrief d’après course" a déclaré Binotto. "On aurait pu tenter un pari différent, peut-être tenter de s’arrêter plus tôt ou essayer vraiment de garder le plus longtemps possible les médiums, mais je pense que vous devez toujours discuter des différentes options en fin de course. Mais je pense qu’en fin de compte, nous n’avons rien fait de mal."

Leclerc a reculé au fil de la course alors qu’il avait hérité du commandement, mais il n’y a rien de normal à l’avoir vu retomber au cinquième rang, après qu’il a perdu beaucoup de temps en début de course. S’étant élancé au huitième rang, il a chuté à la dixième place et a ensuite dû dépasser plusieurs concurrents.

"Beaucoup de personnes pensent que nous avions des difficultés mais je ne pense pas que cela a été le cas. Je n’ai juste pas attaqué pour essayer et réduire l’écart" a expliqué le Monégasque. "J’ai demandé à la radio plus tôt dans ce relais s’il était possible de quelque manière que ce soit de revenir sur les gars, et on m’a répondu que l’écart était trop important. On m’a dit que la piste était trop glissante."

"A partir de là, il s’agissait juste d’essayer de conserver les pneus et d’essayer de pousser pour avoir le meilleur tour quand j’en ai eu l’opportunité. Ne regardez pas le rythme à partir du moment où j’ai mis les pneus tendres, ce n’est pas notre vrai rythme, nous essayions juste de faire le meilleur tour."

Il reconnaît que la cinquième place finale est très décevante : "La cinquième place, évidemment quand je regarde les EL 1, 2 et 3 et les qualifications, et même si les essais libres ne sont pas représentatifs, je suis déçu parce que je me sentais bien dans la voiture."

Il prend la responsabilité de son mauvais résultat ce week-end et se tourne vers la suite du championnat, Barcelone, où les Ferrari étaient très rapides cet hiver : "Je suis complètement d’accord avec Mattia. Je pense qu’il y avait définitivement le potentiel de faire la pôle et j’ai ruiné toutes nos chances en touchant le mur en qualifs, c’était une erreur, et j’en prends la responsabilité. En course, c’était le mieux qu’on puisse faire en partant de là."

"C’est un peu décevant, mais d’un autre côté je pense qu’il y a des choses positives à garder du week-end. Je pense que les qualifications était meilleures qu’en Chine et le rythme de course plus proche des Mercedes. Maintenant, nous regardons vers l’avant, et je suis sûr que nous reviendrons plus fort à Barcelone."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less