Ferrari : Leclerc était comme Hamilton à Abu Dhabi 2021

Binotto justifie à nouveau la stratégie à Silverstone

Recherche

Par Olivier Ferret

5 juillet 2022 - 08:41
Ferrari : Leclerc était comme Hamilton à

Devant les critiques des médias, des fans et de la presse italienne, le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, a de nouveau justifié la décision de l’équipe de ne pas arrêter Charles Leclerc sous la voiture de sécurité à la fin du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Ferrari a choisi de changer les pneus de Carlos Sainz, deuxième, mais pas ceux de Leclerc, leader de la course, lorsque la voiture de sécurité a été déployée vers la fin du Grand Prix. En désavantage pneumatique, Leclerc est passé de la première à la quatrième place de la course, dépassé par Sainz, Perez et Hamilton qui sont passés aux stands pour des pneus neufs.

Binotto a déclaré "qu’il était logique de donner la priorité à la voiture de tête en protégeant les positions de piste" à ce stade de la course.

"Il n’y a rien d’inhabituel dans cette stratégie, nous donnons toujours la priorité à la voiture de tête et donc à Charles dans cette situation. Il était sur des pneus plus frais à ce moment-là, et s’il avait été aux stands, nos adversaires auraient fait exactement le contraire et auraient gagné une position sur la piste avec des pneus durs presque neufs."

"Il suffit de penser à Lewis Hamilton lors de la finale de la saison dernière à Abu Dhabi lorsqu’il est resté sur la piste," a-t-il ajouté.

"En même temps, nous avons décidé de mettre Carlos sur la stratégie opposée afin de couvrir toutes les opportunités. Si nous n’avions pas suivi cette stratégie de division, nous aurions risqué de perdre la course et de donner la victoire à nos adversaires."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos