Ferrari : Leclerc ’croit toujours au championnat’

Les pilotes Ferrari veulent viser la victoire en Belgique

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 août 2022 - 17:22
Ferrari : Leclerc 'croit toujours

Charles Leclerc a profité de la pause estivale pour souffler, après un début de saison délicat durant lequel le pilote Ferrari a connu la joie du succès à trois reprises, mais aussi beaucoup de frustration après des pannes et des erreurs stratégiques.

Il se pourrait qu’il écope d’une pénalité sur la grille pour des changements de pièces moteur, alors que le gel définitif des moteurs aura lieu le 1er septembre.

"Les émotions ont été fortes pendant cette première partie de saison, des hauts, des bas, des hauts, des bas, et ça a fait du bien d’avoir une pause pour recharger les batteries et se préparer pour la deuxième partie de saison" a déclaré Leclerc. "Il ne reste que neuf courses, ce qui est dingue, et j’espère avoir les meilleures courses possibles."

"Les éditions 2020 et 2021 ont été difficiles, pas seulement ici mais partout, sur toutes les pistes où nous allions, nous n’étions pas compétitifs. Cette année c’est une histoire différente et j’espère faire une belle course ici à Spa."

Une lutte à trois équipes à partir de la Belgique ?

Le Monégasque n’abandonne pas ses espoirs de titre mondial, bien qu’il accuse actuellement 80 points de retard sur Max Verstappen. Leclerc reconnaît qu’il ne faudra plus perdre de points.

"Je crois toujours au championnat bien sûr, ce sera un défi très difficile, mais j’y croirai jusqu’au bout. Je pense que nous allons prendre les courses une par une en tant qu’équipe. Mais c’est sûr que nous devons essayer de maximiser chaque opportunité que nous avons devant nous."

Selon lui, c’est l’aspect opérationnel qui fera la différence entre les équipes : "C’est à celui qui mettra en place le week-end parfait, parce qu’entre Red Bull et nous, il y a très peu. Peut-être que parfois nous sommes un tout petit peu plus forts, parfois ils sont un tout petit peu plus forts."

"Maintenant il y a aussi Mercedes qui vient se mêler à la lutte, ce qui est une bonne chose. Mais au bout du compte, celui qui gagne est celui qui réalise le meilleur week-end, donc c’est là que nous allons trouver la différence entre les deux équipes, je pense."

Sainz : "Je me sens davantage chez moi"

Carlos Sainz espère lui aussi connaître une deuxième partie de saison plus fluide, et veut capitaliser sur les progrès qu’il a réalisés au fil de la saison jusqu’ici. L’Espagnol assure qu’il n’y a pas de déni au sein de la Scuderia face au manque de résultats.

"Ca a été des hauts et des bas, surtout pour moi, les trois premières courses ont été difficiles, mais on a fait beaucoup de progrès et je me sens davantage chez moi" a déclaré Sainz. "Surtout récemment, on a identifié comment progresser, on fait nos analyses et nous sommes les premiers à être critiques."

"Nous mettons des choses en place pour pouvoir réussir à progresser, des objectifs pour la seconde moitié de saison, car l’équipe est parfaitement capable d’y arriver, je le suis aussi et on va encore progresser."

Sainz n’a jamais eu de réussite en Belgique, avec quatre abandons en sept participations et deux dixièmes places en guise de meilleur résultat, mais il espère quand même s’imposer en Belgique : "Je n’ai aucune idée de la raison pour laquelle cette piste est aussi mauvaise pour moi."

"Avant la F1, c’était le circuit sur lequel j’avais le plus de succès, dans toutes les catégories. Donc on va essayer de progresser, et l’objectif sera de gagner, autant de courses que possible, et l’on verra où ça nous mènera."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos