Formule 1

Ferrari impressionne en Turquie, Leclerc candidat à la pole ?

Sainz est un peu frustré de s’élancer en fond de grille

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 octobre 2021 - 17:59
Ferrari impressionne en Turquie, (...)

Comme Charles Leclerc l’espérait hier en conférence de presse, Ferrari a réussi à bien exploiter les caractéristiques de la piste d’Istanbul, lors des premiers essais libres du Grand Prix de Turquie.

"Par rapport à l’année dernière, la piste a plus de grip" explique Leclerc. "La voiture se sentait vraiment bien aujourd’hui, et j’ai vraiment apprécié de rouler car je pouvais jouer avec l’arrière de la voiture et la faire tourner comme ça."

"Le feeling a été bon toute la journée mais encore une fois, il ne faut pas s’emballer car je sens que les meilleures équipes ont plus à montrer. De plus, avec une grande quantité de carburant, ça semble aller bien, donc tout semble positif pour le moment."

"Mais encore une fois, ce n’est qu’un vendredi, donc pour l’instant je veux garder la tête dans le guidon, continuer à travailler aussi dur que possible pour essayer de peaufiner la voiture afin d’avoir une qualification parfaite demain."

Du côté de Carlos Sainz, la journée avait moins d’intérêt puisqu’il s’élancera en fond de grille dimanche, et le programme n’a pas été le même : "Un vendredi un peu différent pour nous évidemment, sachant que nous partirons du fond de grille en raison de la pénalité pour changement de moteur."

"Nous avons vérifié que tout fonctionnait bien, essayé différents réglages et travaillé avec les pneus tendres et mediums, en nous concentrant sur les longs relais. C’était assez étrange d’aborder un vendredi sans essayer d’aller vite dans les runs courts, mais notre objectif ce week-end est de gagner des places le dimanche."

"La voiture a l’air compétitive et la piste a beaucoup changé depuis l’année dernière. Il y a beaucoup d’adhérence, probablement l’une des plus élevées de la saison jusqu’à présent et il est important de comprendre comment cela affecte les pneus et les performances de la voiture."

"C’est une piste où la limite est le train avant, avec le virage 8 et tous les autres virages qui rendent les F1 très sous-vireuses, et nous devons expérimenter pour voir si nous pouvons résoudre les problèmes que nous avons normalement. Et j’utilise ce week-end comme une expérimentation pour moi aussi."

Sainz admet qu’il se sent "un peu déprimé" à l’idée de partir du fond de la grille après avoir vu Leclerc démontrer un rythme qui, selon lui, pourrait mettre Ferrari en lice pour le podium.

"Maintenant, je vois où se trouve Charles dans les tours rapides et il pourrait se battre pour un podium, donc cela me fait un peu regretter de ne pas être là samedi pour me battre pour cela. Et dimanche aussi, je ne serai pas là pour me battre pour ça, à moins que je ne fasse un retour énorme, ce qui est assez improbable. Cela me fait un peu déprimer, parce que je pourrais être là avec lui en train de me battre pour les places plus élevées, quand on voit le rythme de notre voiture ce week-end."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less