Ferrari : Hamilton voulait nous rejoindre dès 2019

Mais Vettel avait été prolongé un peu trop tôt selon Piero Ferrari

Par Franck Drui

11 février 2024 - 09:22
Ferrari : Hamilton voulait nous (...)

Lewis Hamilton a apparemment plaisanté avec le vice-président de Ferrari en 2017 à propos de son éventuelle arrivée au sein de la Scuderia, sept ans avant de signer réellement pour les Rouges.

Hamilton échangera son baquet Mercedes contre un baquet Ferrari en 2025 après avoir activé une clause de sortie dans son contrat actuel pour signer un accord pluriannuel avec l’équipe italienne.

Ce n’est un secret pour personne que Hamilton a toujours été un admirateur des voitures de route de Ferrari et une visite pour effectuer un achat personnel a donné lieu à une conversation intrigante avec un personnage clé de la marque, le vice-président Piero Ferrari

"Peut-être que tout le monde ne sait pas que Lewis a toujours été sensible à la fascination du cheval cabré. C’est un de nos clients. Il a visité l’usine à plusieurs reprises."

Mais pas l’équipe de F1 elle-même.

"Non, non," a expliqué Piero Ferrari. "Il est venu en tant qu’acheteur de nos voitures. Ce n’est pas seulement un as de la vitesse. Il a un véritable amour pour les supercars. Dans son garage, nos voitures ne pouvaient pas manquer. Une en particulier... le modèle qui s’appelle LaFerrari."

"Hamilton est venu à Maranello en 2017 pour donner des instructions sur la façon de régler sa voiture. C’est à cette occasion que nous nous sommes salués cordialement. Et il m’a dit quelque chose qui m’a frappé..."

"Nous avions Sebastian Vettel dans l’équipe et nous étions satisfaits de Seb. Nous venions de renouveler le contrat avec lui, tout se passait bien. Lewis a fait une blague : ’Si tu avais attendu douze mois, je venais en 2019..."

Vettel a en effet renouvelé son contrat avec Ferrari en août 2017, à mi-chemin d’un partenariat finalement infructueux. Hamilton a dû coup prolongé son propre contrat avec Mercedes en juillet 2018 pour les saisons 2019 et et 2020.

Mais Hamilton rêvait-il vraiment de piloter une Ferrari en F1 il y a six ou sept ans ?

"Je ne pense pas," a admis Piero Ferrari.

"Il a vécu et vit encore une histoire fantastique avec Mercedes. Mais certainement, comme je l’ai dit, il n’a jamais été indifférent à notre histoire."

"Il est aussi très attaché à la légende de l’automobile, étant enfant il avait Ayrton Senna comme idole, chez Mercedes en 2013 il a pris la place de Michael Schumacher."

"Eh bien, personnellement, je suis très heureux. Un personnage comme Lewis correspond parfaitement à la légende Ferrari."

Ferrari

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos