Ferrari explique ’l’énigme’ que représentent les pneus pluie

Une fenêtre d’utilisation très restreinte

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 octobre 2022 - 10:04
Ferrari explique 'l'énigme'

Le Grand Prix du Japon a revêtu un aspect stratégique particulier, avec une forte pluie avant la course qui a obligé les équipes à utiliser les pneus pluie. Inaki Rueda, le directeur stratégie de Ferrari, est revenu sur cette course, et notamment sur le fait que les pneus pour le sec ont vite été rangés au placard.

"Quand nous sommes arrivés dimanche matin, nous avons vu que tous les pneus secs que nous avions gardés pour la course n’étaient bons à rien" a déclaré Rueda. "Pourquoi ? Parce que nous avions des prévisions qui étaient accablantes. Nous nous attendions à ce que la pluie commence à midi, et ne se termine que tard dans la nuit."

Rueda explique pourquoi les équipes peinent à utiliser les pneus pluie : "Dans des conditions humides cette année, avec les pneus que nous avons, nous avons une grande énigme qui est que nous avons un pneu extrême qui est bon pour une très petite fenêtre, une sorte de temps de mousson, dans laquelle nous ne courons jamais."

"Le pneu intermédiaire, d’autre part, est un pneu qui se comporte très bien dans des conditions humides. Donc, chaque fois qu’une équipe a le choix entre les pneus extrêmes et les pneus intermédiaires, elle choisit les inters. Ils sont tout simplement plus rapides dans la plupart des conditions."

Vettel a aidé Ferrari à savoir quand changer

Après l’interruption, les équipes ont eu l’obligation d’installer des gommes pluie sur toutes les monoplaces, mais très rapidement, les intermédiaires sont devenus plus performants. Rueda explique que l’arrêt de Sebastian Vettel dès le deuxième tour de relance a été d’une grande aide.

"Personne ne pouvait en fait monter des pneus intermédiaires derrière la voiture de sécurité. Mais, comme nous le savons, le pneu intermédiaire est le pneu le plus rapide dans la plupart des conditions humides."

"Donc dès que la voiture de sécurité est entrée dans les stands, on a vu qu’il y avait deux voitures qui sont entrées dans les stands pour changer pour des pneus intermédiaires. Cela nous a donné un indice de la façon dont la piste était avec les pneus intermédiaires."

"Nous avons vu très vite que Sebastian Vettel était la voiture la plus rapide, seulement lors de son premier tour en pneus intermédiaires. Et cela nous a donné toute la confiance nécessaire pour rentrer dans le tour suivant pour changer les pneus pluie pour des intermédiaires."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos