Formule 1

Ferrari explique comment elle a résolu ses problèmes avec les Pirelli

Trop de sous-virage détruisait les pneus avant

Recherche

Par Olivier Ferret

24 août 2021 - 10:07
Ferrari explique comment elle a (...)

Ferrari a du faire des compromis selon Mattia Binotto pour réussir à surmonter ses problèmes de pneus, qui sont devenus très importants (usure excessive) lors du Grand Prix de France.

L’équipe de Maranello a dû revoir les réglages de sa voiture et l’équilibre afin de moins solliciter le train avant. Cela s’est payé en qualifications mais les courses se sont ensuite bien mieux déroulées.

"Ce qui s’est passé en France, nous avons eu une usure très élevée des pneus à l’avant gauche, du grainage puis beaucoup d’usure. Nous avons essayé à Maranello de savoir si nous avions un problème sur notre voiture, en termes de concept qui a pour conséquence l’usure des pneus."

"Parce que si l’on regarde non seulement la France mais toutes les courses passées juste avant la France, en moyenne, par rapport à l’ensemble de la grille, nous étions ceux qui usaient le plus les pneus avant. Ce n’était donc pas un seul problème en France, mais la plupart des courses nous ont fait beaucoup user le train avant."

S’en est suivie une analyse approfondie sur le simulateur de Ferrari, avec les deux pilotes et de nombreuses réunions.

"Ce que nous avons découvert, c’est qu’au final, c’est très simple... Si vous usez les pneus, c’est parce que vous glissez trop, c’est aussi simple que cela. Et si vous avez du sous-virage, il y a des raisons pour et cela peut être un simple réglage. Vous pouvez perfectionner l’arrière de la voiture au freinage, avoir une bonne stabilité arrière mais avoir une voiture sous-vireuse."

"Nous avons changé nos réglages dans les courses suivantes, essayé d’avoir plus d’équilibre entre sous et survirage, essayé de moins glisser sur les pneus avant et de mieux les gérer à cet égard. Quelles que soient les étapes franchies, il y a eu un compromis. Mais nous avons fait des pas dans la bonne direction pour faire face à l’usure des pneus."

"Et en fait, en Autriche et certainement au Royaume-Uni [où Leclerc a joué la victoire], nous avons montré que nous avons pu, lors des dernières courses , avoir une amélioration en termes d’usure des pneus avant, et aujourd’hui cela ne semble plus aussi critique qu’en France."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less