Ferrari et Williams commentent l’affaire Aston Martin F1 - Red Bull

"C’est difficile de faire la police"

Recherche

Par Olivier Ferret

22 mai 2022 - 07:34
Ferrari et Williams commentent (...)

L’affaire Aston Martin F1 - Red Bull est bien entendu au centre de toutes les attentions dans le paddock de Barcelone.

En conférence de presse hier, Laurent Mekies, le directeur sportif de Ferrari, a été questionné sur le sujet, notamment pour savoir s’il avait des inquiétudes pour la suite qui sera donnée, au cas où des éléments sont découverts par Red Bull concernant une copie non légale.

"Pour commencer, nous n’avons évidemment aucun détail sur ce qui se passe entre Red Bull et Aston Martin," commente Mekies.

"Il est donc toujours difficile de commenter d’un point de vue extérieur, mais de toute façon, vous avez raison, la question de la copie est délicate. Nous avons déjà vécu cela il y a quelques années (avec McLaren en 2007). C’est difficile de faire la police."

Y a-t-il aussi une tendance naturelle à avoir des équipes de F1 qui se copient les unes les autres les meilleures idées avec des règles aussi restrictives et des budgets plafonnés ?

"C’est aussi difficile philosophiquement, de savoir où l’on veut aller en se basant sur l’histoire du sport et ainsi de suite. En tant que Ferrari, nous apprécions d’avoir des voitures très différentes sur la grille. Et je pense qu’en tant que marque, vous aimeriez penser que chaque marque a sa propre identité et que les voitures seront différentes."

"En tant que groupe d’ingénieurs, vous aimez concevoir quelque chose qui vous est propre et faire évoluer quelque chose qui vous est propre. J’espère donc que c’est une combinaison de cela et de réglementations plus strictes qui éloignera le sport de ce genre de discussions."

A ses côtés, Dave Robson, responsable de la performance de Williams F1, n’en sait pas plus sur cette affaire mais rappelle que le jeu de l’espionnage et de la copie a toujours existé.

"En ce qui concerne les spécificités d’Aston Martin et de Red Bull, je n’ai aucune information et rien à dire à ce sujet."

"Maintenant, s’épier, cela fait partie du sport. Vous ne copiez pas nécessairement, mais vous regardez certainement d’autres voitures et vous vous inspirez des concepts que vous pouvez voir sur elles, puis les développez, les comprenez et voyez comment ils fonctionnent sur votre voiture."

"Comprendre ce que les autres équipes essaient de réaliser fait partie du jeu et l’a toujours été. Au-delà de cela, je pense que les règlements sont assez clairs sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire. Et c’est à la FIA de contrôler cela et nous espérons qu’ils le feront et qu’ils ont mis en place les processus pour le faire."

Le patron de Robson chez Williams, Jost Capito, a également des doutes sur la façon dont le projet de deux voitures d’Aston Martin était "possible avec le plafond des coûts".

"En tant qu’équipe, nous aimerions savoir quel type d’enquête a été menée - ce qui a été examiné, comment cela a été déterminé - afin que nous puissions avoir confiance dans la décision de la FIA."

"Si tout est correct, tout va bien et sinon, il doit y avoir des conséquences. Mais les voitures sont évidemment très, très similaires."

Ferrari

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos