Formule 1

Ferrari également victime de la nouvelle directive technique sur les arrêts

Encore des bugs dans le système

Recherche

Par Olivier Ferret

12 octobre 2021 - 13:01
Ferrari également victime de la (...)

Le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, a révélé qu’un problème de signalisation informatique était à l’origine de l’arrêt au stand de 8,1 secondes de Carlos Sainz lors du Grand Prix de Turquie.

Après avoir monté une toute nouvelle unité de puissance dans sa SF21, Sainz a commencé la course d’Istanbul en dernier, mais s’est frayé un chemin pour terminer 8e bien que ses efforts aient été entravés à mi-course par un retard dans son arrêt qui lui a coûté plus de cinq secondes.

La nouvelle directive technique sur les arrêts coûte pour l’instant assez cher dans le paddock, avec de nombreux arrêts à rallonge car la validation des opérations par les mécaniciens subit encore des bugs ici ou là.

"L’arrêt au stand en lui-même a été terminé dans ce qui était considéré comme un temps normal, puis le signal pour le feu vers, qui doit être un signal manuel une fois l’arrêt au stand terminé, n’a jamais été reçu par le système," indique l’Italien.

"Donc, il y a quelque chose qui ne va pas entre le signal manuel et le système, cela ne s’est pas parfaitement déroulé. Cela doit être entièrement analysé de notre côté, et c’est dommage car nous savions que l’arrêt avait été correctement exécuté."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less