Formule 1

Ferrari a écouté toutes les communications radio de Sainz avant de le recruter

Pour étudier sa science de la course

Recherche

Par Alexandre C.

20 janvier 2021 - 16:54
Ferrari a écouté toutes les communications

Ferrari a pris le temps de bien peser sa décision, avant de choisir Carlos Sainz pour remplacer Sebastian Vettel, pour cette saison 2021 – et de le préférer par exemple à Antonio Giovinazzi, qui s’est estimé déçu par l’option de Maranello.

Mais Mattia Binotto a révélé au podcast podcast "Beyond the Grid" toute la minutie du processus de sélection du côté de Ferrari. La Scuderia est allée jusqu’à écouter toutes les communications radio de l’Espagnol chez McLaren !

« Avant de lui faire une offre, nous avons écouté toutes ses communications radio juste pour voir comment il communiquait, et vous pouvez voir que la façon dont il communique vous en dit long sur la façon dont il aborde l’exercice – de manière très précise, je pense. »

« Il travaille dur, il est méthodique, il est robuste, et je pense que ce sont tous des éléments qui étaient importants pour nous. »

La science de la course de Carlos Sainz, le dimanche, est ce qui a le plus séduit Mattia Binotto et Ferrari, visiblement. Sa régularité aussi.

« En course [Sainz est] régulier, constant - il est rapide, il défend, il attaque - mais il ramène toujours la voiture à la ligne d’arrivée, d’une manière régulière, donc je pense qu’il est un bon pilote pour construire une bonne saison avec des points au classement des constructeurs. ».

« Ensuite nous avons mené une analyse sur sa pointe de vitesse : je crois qu’il est rapide. Je pense qu’il a prouvé que même cette saison il était très rapide si on le compare à Norris qui, l’année dernière déjà, s’est montré très rapide. »

« Mais si vous regardez Carlos en 2020, je pense que par comparaison avec Lando Norris, il a été très fort, je pense qu’il s’est amélioré en qualité par rapport à avant et il est toujours très fort en course. C’est donc un travailleur acharné. »

Avec Charles Leclerc, Carlos Sainz formera l’un des plus jeunes duos de l’histoire de la Scuderia, qui a pour habitude de recruter des pilotes expérimentés. Mais cette jeunesse n’était pas un contre-argument pour Mattia Binotto, loin de là.

« En plus, il est jeune, et il a de nombreuses années d’expérience en F1 - il est encore jeune pilote donc il a beaucoup de temps pour se développer, et il n’est certainement pas à la fin de sa carrière. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less