Formule 1

Ferrari a couru en 2021 comme si elle visait le titre

Mekies explique l’état d’esprit au sein de la Scuderia

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 décembre 2021 - 16:42
Ferrari a couru en 2021 comme si (...)

Ferrari a rebondi en 2021 après une saison 2020 catastrophique, et la Scuderia a mis tout le sérieux possible dans cette quête qui l’a menée à la troisième place. Laurent Mekies, le directeur sportif, explique la manière dont l’équipe a négocié ce virage.

"Ce n’est pas ce que nous voulons, mais c’est normal. Parce que nous sommes une équipe de course" a déclaré Mekies. "Nous sommes la Scuderia Ferrari, et si quelqu’un est satisfait de la troisième place, alors quelque chose ne va pas."

Le Français révèle que l’équipe italienne a travaillé comme si elle jouait les deux titres mondiaux : "Ce que je peux dire, c’est que nous avons traité la lutte de cette année comme s’il s’agissait du championnat."

"Nous savons à quel point chaque opportunité et chaque point sont précieux et à quel point vous devez vous adapter et vous développer lors des week-ends de course où vous êtes confrontés à l’inconnu, qu’il s’agisse de nouveaux circuits ou de conditions météorologiques difficiles."

"Nous avons donc vu cela comme une lutte pour le championnat, même si nous savons que nous ne sommes pas assez rapides pour nous battre réellement pour le championnat."

"Nous avons fait des progrès et nous sommes convaincus de la direction que nous avons prise. D’autres étapes sont nécessaires pour livrer notre prochain combat, mais nous pensons que nous y arriverons."

Mekies revient sur ce qu’a fait Ferrari pour se sortir de la difficile situation de 2020 : "La première est de se serrer les coudes dans les situations difficiles, même si ce sont des situations dans lesquelles nous nous sommes mis nous-mêmes, comme ce fut le cas l’année dernière."

"Ensuite, nous avons dû nous battre contre McLaren, ce qui, à son tour, a été un bon indicateur de la mesure dans laquelle vous pouvez vous remettre du passé. Cela permet aussi de savoir où se situe le niveau actuel et si vous êtes capable d’aller aussi loin."

"Il y a eu de gros écarts avec McLaren, comme à Monza et à Sotchi, mais l’équipe est toujours restée très soudée et a adopté l’approche consistant à prendre les mauvais jours, à en tirer des leçons et à revenir plus forte."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less