Ferrari a comblé son écart sur Red Bull grâce à son nouvel aileron

En termes de vitesse de pointe et de DRS, les deux équipes font jeu égal

Recherche

Par Olivier Ferret

13 juillet 2022 - 09:35
Ferrari a comblé son écart sur Red (...)

Mattia Binotto pense que le nouvel aileron arrière introduit par Ferrari au cours des dernières courses a contribué à réduire l’écart avec Red Bull après une deuxième victoire consécutive au Grand Prix d’Autriche.

Charles Leclerc avait le rythme pour rattraper et dépasser Max Verstappen à trois reprises au Red Bull Ring, signant une nouvelle victoire après celle de Carlos Sainz à Silverstone une semaine auparavant.

Binotto dit que le nouvel aileron arrière qui a été introduit à Montréal - sur la voiture de Leclerc - a joué un grand rôle dans la forme récente de la Scuderia.

"Nous avions sans aucun doute un désavantage par rapport aux Red Bull en termes de vitesse en ligne droite, en particulier dans les zones DRS - donc en termes de puissance de leur DRS par rapport au nôtre. Nous avons beaucoup travaillé dessus," confie l’Italien.

"Le nouvel aileron arrière que nous avons introduit sur un seul châssis - celui de Charles - au Canada,, a pu être sur les deux voitures depuis le Royaume-Uni et avec ce nouvel aileron arrière, je pense que nous avons simplement effacé l’écart."

"Nous avons comblé l’écart que nous avions en termes de vitesse. Je pense qu’ils ont encore un léger avantage, mais très peu ou négligeable, et même si en termes de puissance nous sommes très proches, ce n’est qu’au niveau de l’adhérence limitée dans les virages que nous pouvons faire la différence."

"Je pense que nous avons été plus rapides non seulement grâce à la voiture mais aussi grâce aux deux pilotes. Ils ont fait un week-end fantastique en termes d’équilibre de la voiture, de réglages de la voiture, de compréhension des pneus, de gestion des pneus et de pilotage sur cette piste."

"Ils se débrouillaient tous les deux très bien, étant très rapides, donc je pense que cela a été quelque chose de bon en termes de performances compétitives relatives."

Alors que Verstappen a remporté le Sprint samedi en Autriche, Binotto affirme que la façon dont les pilotes ont abordé le premier relais du Grand Prix a permis à Ferrari de faire valoir son avantage en termes de dégradation des pneus.

"Je pense qu’en termes de vitesse pure, nous sommes très similaires et les qualifications le prouvent. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de différence entre les deux voitures, le cas échéant, c’était en termes de dégradation des pneus."

"Peut-être qu’une lecture de cela était dans le Sprint, je pense que nous avions un peu plus d’avantage sur la dégradation des pneus que nous avons transformée en preuve parce que nous avons commencé à mettre la pression sur Max au tout début de la course et à le forcer à avoir un peu plus de rythme. Il a alors dégradé davantage les pneus. Ce que nous avons vu dans le Sprint est devenu plus évident parce que nous avons mis plus de pression."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos